6 juin 2012

Disparition d'un géant


Celui qui estimait que le destin de l'homme était la colonisation de Mars et ne vendait que rarement ses droits, au point de refuser la numérisation de ses livres (il avait finalement cédé en 2009), un géant de la littérature vient de s'éteindre à l'âge de 91 ans.

Ray Bradbury s'apprêtait à travailler sur l'adaptation de son livre "De la poussière à la chair : Souvenirs d'une famille" avec Warner. On se rappelle qu'une autre adaptation, celle de "L'homme illustré" était restée lettre morte après la défection de Zack Snyder.

Auteur de plus de 600 nouvelles et de 27 romans incontournables, Bradbury se défendait d'être un auteur de SF. "Je n'ai écrit que seul livre de science fiction, et c'est Fahrenheit 451." Ce roman mythique est traduit en 33 langues et s'est vendu à plus de 10 millions d’exemplaires.

De 1985 à 1992, l'écrivain avait cautionné une série canadienne en 58 épisodes Ray Bradbury présente (The Ray Bradbury Theater).

1 commentaire: