24 juin 2012

Joshua Jackson : tout de suite, la suite


Joshua Jackson attend avec impatience la fin de Fringe pour se lancer dans une autre aventure au cinéma. Non qu'il en ait assez de la télévision, et on ne peut pas nier qu'il a toujours été un des hérauts de la série, disons plutôt qu'il est pragmatique.

"C'est très sympa, très inventif. Mais ça suppose un énorme engagement. Quand on travaille sur une série télé, on n'a pas beaucoup de temps pour autre chose. C'est le fondement de la télévision. On passe des auditions pour des films, et à supposer qu'on obtienne le rôle, au final on ne peut pas le faire parce que ça ne colle pas avec le calendrier de la série."

Pour autant, cela ne veut pas dire qu'il préfère le cinéma à la télévision.
"A la télévision, vous avez la possibilité de développer en détail une histoire et un personnage sur le long terme. Par définition, au cinéma, vous avez un résultat fini. Je ne nie pas que la collaboration qui existe au cinéma me manque. Parce qu'à la télévision, vous avez fini votre journée mais le compteur continue de tourner. Non seulement tous les épisodes doivent être bons mais aussi terminés à l'heure, parce qu'il y a un impératif de diffusion. Si le résultat est mauvais, tant pis, c'est trop tard."

Le comédien sait de quoi il parle. Il a commencé sa carrière à 13 ans. Il ne s'est d'ailleurs jamais caché d'avoir fait son éducation devant la caméra dans Dawson plutôt que sur les bancs de la fac.
"C'est difficile de gérer le succès quand on est jeune. Je comprends que plein de gens se retrouvent bloqués. C'est un piège. Et si vous n'y arrivez pas, c'est mort. Si vous ne pouvez pas vous projeter et à grandir en tant qu'acteur, il faut arrêter. Moi, j'ai envie de passer à la suite et de relever d'autres défis."

[source : The Guardian]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire