4 juin 2012

Saison 5 et voyage dans le temps

Si l'on tient compte des événements décrits dans l'épisode Letters of Transit, les Observateurs vont remonter le temps. En 2015 a lieu la Purge (dont on ignore encore les ramifications mais qui avait tout l'air d'une probabilité suffisamment menaçante pour qu'on ne la prenne pas à la légère). Veulent-ils changer leur avenir en modifiant le passé ou simplement revenir à une période où leurs vies ne seront plus en danger ?

Est-il réellement possible de changer le passé ? Cette question est purement théorique, parce qu'à moins qu'on nous cache des choses (et on nous cache des choses, c'est un fait avéré), personne n'a encore réussi à voyager dans le temps.

Selon la théorie de la relativité, ce serait possible. De là à y parvenir, c'est une autre affaire. Selon Einstein, la matière peut courber l'espace-temps et permettre de se balader dans le temps. Cependant, ces Close Timelike Curves (CTC), ces "machines temporelles" sont incompatibles avec la physique quantique, à cause :
1. du paradoxe du grand père : si on empêche son propre aïeul de rencontrer l'amour de sa vie en retournant dans le passé, on ne naîtra jamais et on ne pourra pas retourner dans le passé.
2. de la création d'informations sans fondement. Vous retournez dans le passé pour donner à une ancienne version de vous-même les plans d'une machine à voyager dans le temps; vous la construisez : vous pouvez ainsi revenir dans le passé pour vous donner les plans. Mais au final, qui a mis au point les plans ?
Cependant, la physique quantique permet aussi de résoudre ces paradoxes, car Hawking a démontré que la cohérence quantique n'existe pas à l'intérieur de ces CTC.

Nous avons pris le parti de toute éternité, si j'ose dire, que le passé était écrit et que tout ce qui s'est déroulé a vraiment eu lieu. Mais comment peut-on en être sûr ? Après tout, rien ne prouve que quelqu'un ne soit pas revenu en arrière pour modifier quelque chose, changeant en même temps nos souvenirs de l'événement sans que nous en ayons nécessairement conscience. Après tout, si on peut voyager dans le temps, cela doit arriver sans arrêt. Qu'est-ce qui nous prouve que notre mémoire n'a pas été altérée en même temps que les événements en question ?

Il existe évidemment des spécialistes (non pas des charlatans, de vrais scientifiques) qui s'intéressent au voyage temporel. Pas parce qu'ils se promènent au Jurassique tous les weekends (ou alors ils se cachent bien) mais parce qu'ils passent un temps fou (c'est le comble) à se préoccuper des implications du voyage dans le temps.

Les philosophes font remarquer à juste titre qui si c'était le cas, à chaque fois qu'un voyageur temporel (VT) change le passé, nos souvenirs seraient probablement instantanément et de façon toute à fait cohérente modifiés afin de coller à la nouvelle réalité. Il serait donc effectivement impossible de le savoir. Mais pour les philosophes comme pour les spécialistes de la physique quantique, même si on voulait modifier le passé, il est probable que cela serait impossible. Soit on serait obligé de se conformer à ce qui s'est déjà passé, soit d'autres événements se produiraient qui conduiraient au même résultat.

Cela pourrait aussi vouloir dire qu'il existe en fait deux "hiers" : un qui s'est déroulé sans VT et l'autre avec un VT qui est venu pour le changer. Au final, le passé est passé que le VT soit là ou pas. Il est impossible de savoir quel hier a précédé l'autre ou même si le premier s'est jamais produit. En définitive, le passé existe.
Et là vous me dites Hugh Everett et son hypothèse des mondes multiples !
Chaque événement quantique provoquerait une ramification des réalités, créant des univers distincts. Mais la corollaire est qu'on ne peut pas changer son propre univers. Ça tombe bien puisque Peter n'appartient pas à "notre" univers…
Everett dit aussi qu'on ne peut pas remonter non plus plus loin que l'invention de la première machine à voyager dans le temps. Or, on sait que Walter en a mis une au point quand il était à Harvard au milieu des années 70. L'Air Force avait demandé qu'il construise cette machine pour se rendre en Allemagne pendant la 2e Guerre Mondiale.
Mais même si on se mettait à prédire l'avenir, il serait impossible de voir les différences puisqu'on ne connaît de toute façon qu'un seul passé ! Alors comment faire ?
Si on se sert d'un vortex pour se déplacer dans le temps, on détectera la matière nécessaire à le maintenir ouvert. De la même manière, il est impossible de se matérialiser à partir de rien. Il faudra "importer" l'énergie du futur, elle aussi quantifiable. Bref, si on ne peut pas déceler l'existence des VT, on pourrait sans doute en trouver la trace, à condition de la chercher.

Modifier le passé signifie aussi que l'effet se produit avant la cause, ce qui conduit forcément à des incohérences affectant les lois de la probabilité. Par exemple, on remarquerait que quelqu'un s'obstine à gagner au loto ou qu'il ait réussi à prédire le prochain tsunami au Japon. Et là, on se retrouve devant un autre paradoxe qui rejoint la métaphysique.
Si le VT/Dieu existent, pourquoi n'empêchent-ils pas les guerres ?

Les Observateurs viendront, on le sait, mais rien n'empêchera certainement nos héros de voyager eux aussi dans le temps pour les contrecarrer… Changeront-ils le futur ?

1 commentaire:

  1. je pense de suite a la creation de monde parallele.
    si je remonte dans le temps et si je parviens a changer les choses, est ce ke mon futur change, peut il s effacer?
    je pense ke le temps est indelebile. on ne peut effacer le monde/le futur duquel on est parti! je pense qu on en creer un nouveau qui sera identique jusqu au moment T qui correspond a notre venu et au changement que nous aurons causé. un monde parrallele. je peux tuer mon grand pere sans me préocuper de mon sort.
    voilou. on ne peut modifier ce qui a été écrit. en voyant ca comme ca il n y a plus de probleme a se poser!
    vont ils changer le futur?
    j ai hate de voir etta contre carré les plans des observers pendant que olivia change les choses... a voir

    RépondreSupprimer