11 août 2012

R.I.P. Demonoid

La curieuse chute de Demonoid, inaccessible depuis deux semaines, s’éclaircit enfin. Si le tracker de torrents (une bibliothèque où se trouvaient de multiples liens pointant vers des fichiers utilisant le protocole BitTorrent pour circuler en ligne) a bien été la cible d’une attaque par déni de service (DDOS), c’est en fait une opération judiciaire mexicaine, sur une plainte de l’industrie du disque, qui a eu sa peau.

Lire la suite sur Ecrans.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire