8 décembre 2012

C'est (presque) la fin : Anna Torv

Anna Torv (Olivia Dunham) ne sait pas trop où elle en est pour le moment. Le tournage se termine dans une semaine, mais elle n'a pas encore vraiment pris conscience de l'échéance.
"Je n'y ai pas encore vraiment réfléchi. Je n'en suis pas encore là. Mais je sais que je ne suis pas très douée pour ce genre de choses. J'aime bien que les choses se passent sans trop de heurts. Je pense que dans deux mois, je vais pouvoir regarder en arrière et me dire 'Oh mon dieu, ces cinq dernières années de ma vie sont complètement terminées !'"
Les choses sont certainement différentes pour son personnage.
"Pour l'instant, sa priorité, c'est la transformation de Peter," explique la comédienne. Nous en avons un aperçu dans l'épisode d'hier, The Human Kind.
"Elle se concentre à fond là-dessus. Quand vous êtes en deuil, vous ne savez plus où vous en êtes. La seule chose qui marche, c'est s'accrocher à ce que vous faites, c'est ça le plan. Donc, vous êtes là 'Bon, on a besoin de quoi ? Ça ? Quel est le message de la K7 suivante ? Bon on va le faire !' Elle fait simplement ce qu'elle sait faire, elle avance et fait tout ce qu'il faut pour accomplir sa tâche du mieux possible."

[source : IGN]

2 commentaires:

  1. superbe et sublime actrice qu'est Anna Torv , c'est vrais c'est bientôt la fin on vas sortir nos mouchoirs la série , les personnage vont nous manquer .En tout les cas j'ai passe 5 belles années a regarder Fringe c'est une série qui restera inoubliable du fait de son originalité et l’interprétation des acteurs et actrices et ainsi on découvert de nouvelles personnalités .

    RépondreSupprimer
  2. Tout à fait d'accord avec toi.
    Avec X-Files, Fringe va rentrer au panthéon des séries cultes et il n'y en a pas beaucoup. J'espère qu'Anna fera une grande carrière au cinéma, elle le mérite. Quelle grande actrice !!! Ils vont nous laisser un vide dans quelque temps, car suivre une série pendant 5 ans, quand c'est fini, il va falloir s'habituer et ça va être difficile. Mai je me referai souvent l'intégrale.

    RépondreSupprimer