8 décembre 2012

John Noble : "La fin est brillante !"

L'année dernière, John Noble (Walter Bishop) classait Fringe dans sa liste des dix meilleures séries de science fiction de la télévision. Maintenant qu'il a lu le scénario du dernier épisode qu'il est en train de tourner à Vancouver sous la direction de Joel Wyman qui est aussi l'auteur du scénario, il ne doute plus que Fringe arrive en tête.
"C'est excellent. C'est excellent parce c'est un épisode fun. Toute la troupe est toujours super motivée. Nous terminons en beauté. Nous terminons comme nous le voulions avec un super épisode. Il n'y a pas de meilleure façon de s'en aller. Après cette saison, je pense que notre série est exceptionnelle. On en parlera dans les années à venir en disant 'Oh mon dieu, c'était extraordinaire.'"
Peter et Walter ont été transformés cette saison, pour le meilleur ou pour le pire.
"N'est-ce pas magnifique de voir ces deux hommes, un qui ne veut que son intelligence revienne et l'autre qui essaie de faire exactement le contraire ? C'est une histoire absolument géniale. Vous avez ces deux Bishop qui vont chacun dans une direction. L'un ne veut pas alors que l'autre essaie désespérément d'y arriver. Et pourtant, on peut dire qu'il faut qu'ils y parviennent s'ils veulent réussir. Mais la situation se résout d'elle-même."
La série n'hésitera pas à explorer des aspects bien plus sombres encore.
"Oui, mais c'est une bonne chose. Bien sûr, c'est une crise essentielle dans la vie de n'importe de se trouver face à soi-même. Sinon, on n'avance pas. Votre vie ne vaut rien si vous ne réglez pas le problème. Donc, je ne vois pas pourquoi ce serait dramatique. En fait, j'adore jouer ce genre de choses. C'est très gratifiant quand on a joué un personnage pendant quatre ans et demi. D'avoir la chance, en tant qu'être humain et en tant qu'acteur de concilier tous ces aspects - et les scénaristes m'ont donné cette chance - je suis un vrai privilégié."
Quant à la saison toute entière et la fin de la série, Noble ne tarit pas d'éloges.
"C'est impossible de savoir ce qui va se passer. Vous vous dites ça va faire ça ou ci. Et puis j'ai lu le scénario, et je me suis dit, 'Oh la la !" Et même avant de lire la fin, qu'on n'a pas eu tout de suite, je me disais, 'Mon dieu, c'est brillant !' Et quelque part, je savais quelle fin je voulais. Et Joel l'a fait ! Je me me suis dit, "Oui !"
[source :  IGN]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire