14 décembre 2012

Le carnet de bord de Joel Wyman

"Walter est l'incarnation de l'espoir, cette notion que les nuages
se dissipent au-delà de l'horizon et que le ciel est à portée de main.''
Le tournage de la série s'est terminé il y a moins de deux heures. "C'est un peu triste, mais au moins, chaque plan correspond exactement à ce que je veux," avait confié Joel Wyman, producteur exécutif, showrunner et réalisateur/scénariste du dernier épisode, interviewé par téléphone sur le set vendredi dernier, le 7 décembre 2012 par Entertainment Weekly.
Le 18 janvier prochain, nous aurons tout vu de Fringe, puisque la Fox diffusera le tout dernier (double) épisode de la série Liberty/An Enemy of Fate.
''Hier, nous avons eu un grand moment d'émotion au labo pendant une scène entre Walter et Peter," raconte-t-il. "Ils étaient en train de jouer et on entendait littéralement les mouches voler. Quand ils ont eu terminé, tout le monde s'est mis à applaudir parce que c'était tellement incroyable. J'étais assis avec John Noble après la scène, et d'un seul coup, j'ai réalisé. C'est fini. Je suis tellement occupé que je n'ai jamais vraiment pris le temps d'y penser. Ah, c'est fini.... On est resté là un moment, assis sans échanger un mot. C'était très chargé. Plein d'émotions bizarres."
Wyman a profité de ce tournage pour prendre des clichés de ces tout derniers instants partagés sur le plateau de Fringe. Il s'agit des premières images de ce series finale à la fois attendu et redouté. Le dernier acte de la saga a amené sur le devant de la scène les Observateurs, ces personnages mystérieux venus du futur et qui se sont avérés malfaisants.

"Voir un Observateur à la retouche maquillage est intéressant pour moi. Je les perçois comme des être durs et inhumains. Mais apparemment ils ne sont pas parfaits."


''J'ai adoré cette idée que la propagande joue un rôle dans la manière dont les Observateurs dirigent. 'Tout va bien, Tout est exactement comme il faut. Ne vous inquiétez pas ! Papa est au volant ! C'est tout simplement votre destin ! Toute résistance serait futile, comme l'a dit le grand homme." (un Borg ?)

Dans le dernier épisode, quelques Observateurs vont être mis à mal. Ce n'est pas moi qui le dit, c'est Wyman.
"Et ce sera encore pire que ce qu'on voit sur la photo. Après, vous regarderez la photo et vous vous direz, en fait c'était rien."

Wyman a pris ce cliché parce que ça lui faisait penser à un film noir ou à cette toile d'Edward Hopper, Nighthawks [NLR : je rappelle aux parisiens que l'extraordinaire expo Hopper du Grand Palais se termine le 23 janvier 2013 et que le musée est ouvert tous les jours jusqu'à 23h pendant les vacances de Noël].
''Cette photo, c'est une espèce de rêve. Comme un cauchemar. L'Observateur est debout, il ne fait rien. C'est une bonne représentation de ce sentiment qu'ils ne sont pas à leur place."

Pour Wyman, ces deux photos symbolisent la relation d'Olivia et Peter. "Elle rappelle qu'Olivia est une femme d'action, elle l'a toujours été." Il veut que la fin de Fringe "réponde à beaucoup de questions tout en redéfinissant le contexte de la série. Le public va comprendre pourquoi les personnages en arrivent là et ce qu'ils feront après. Que ce qui reste présent à l'esprit, ce soit la notion d'espoir."

Mais sans Broyles, Fringe ne serait pas Fringe. ''Jamais je n'aurais osé imaginer qu'on ne voit plus Broyles ou Nina. Cette image capture l'essence de Lance : stoïque, irréprochable, c'est un homme dont le maintien reste parfait en toutes circonstances."

Le capitaine Windmark a torturé Walter sur cette chaise dans le 1er épisode de la saison. "On la reverra dans le series finale."

Wyman ne révèlera pas ce que contiennent ces rangées de boîtes étiquetées ''DEPT OF DEFENSE'' sinon qu'elles contiennent des secrets.

Ce n'est pas une bombe, révèle Wyman, "c'est un appareil qu'on découvrira dans le 10e épisode [Anomaly XB-6783746, diffusé le 21 décembre 2012] et qui sera d'actualité jusqu'à la fin de la série. C'est très cool."

Peter et Olivia en train d'exécuter leur plan.

5 commentaires:

  1. je doute nos héros finis tous en vie,surtout Olivia Peter .je suis la série avec appréhension,
    si c'est le cas dommage.j ai apprécier les 4 saisons de la série

    RépondreSupprimer
  2. je dirais qu'ils vont revenir au pilote de la série!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'espère pas j'aimerais autre chose. faire un reboot serait comme au pilote serait comme tourné en rond.

      Supprimer
    2. Complètement d'accord avec toi anonyme 15 décembre ! Ca serait une fin tout aussi ridicule que celle de BSG 2003 !

      Supprimer
  3. Sur les tableaux en verre qui sont dans l'appartement d'Etta, on voit que peter travaille sur trois lignes temporelle, une bleue, une jaune, et une rouge (je parle bien de ligne temporelle et non pas d'univers), je crois qu'à la fin, nos héros vont débarasser le monde des observateurs, et qu'ils vont être envoyés dans la ligne de temps rouge (toujours en 2036) ou Etta les attendra, elle aura 25 ans, elle aura vécu avec eux, mais Peter et Olivia ne se rappelerons pas l'avoir élevée... mais si c'et bien ce qui se passe, ça ne changera pas grand chose puisque dans la ligne temporelle actuelle, ils n'ont pas pu l'élever non plus, par contre je crois que Walter va se sacrifier pour sauver Peter et Olivia pour leur permettre d'enfin être heureux, quant-à Astrid je crains également qu'elle ne survive pas et Broyles non plus. Ils ne peuvent pas faire une fin ou P&O meurent, ça serait stupide et beaucoup de fans se demanderaient pourquoi ils ont regardé la série pendant 5 ans pour rien... Kaa.

    RépondreSupprimer