18 janvier 2013

5.13 - An Enemy of Fate : en direct du labo

TV Line a toujours soutenu Fringe et quand Joel Wyman avoue "Je suis comme tout le monde. Je n'aime pas dire au revoir", le site ne peut qu'acquiescer. Matt Webb Mitovich de TV Line s'est rendu sur le plateau de Fringe à Vancouver en décembre dernier pendant le tournage du dernier épisode de la série, An Enemy of Fate, qu' a écrit et réalisé le showrunner.

Comment les comédiens ont-ils réagi à ce final qui de l'aveu d'Abrams est un modèle du genre ? Anna Torv venait tout juste de finir de lire le scénario. "Je ne sais pas encore quoi en penser. Je l'ai lu mais je ne me suis pas dit 'c'est le dernier épisode de Fringe pour toute la vie', je me suis simplement dit 'Houlala, d'accord, c'est beaucoup de travail'."

Jasika Nicole est plus exubérante. "J'ai trouvé que c'était exaltant et terrifiant parce qu'on ne sait rien jusqu'à la toute toute toute dernière minute. C'est fou ! Quand je l'ai lu, j'étais là 'Oh mon dieu... qu'est-ce que... D'accord.... Mais comment ??!' C'était comme être complètement transportée par une grosse bourrasque sans pouvoir s'arrêter. Je crois que je n'ai aucune idée de ce que ça va donner à l'écran. Je pense que ce sera vraiment fou et très très émouvant."
John Noble affirme plus posément que le travail de Wyman est "magistral. Je suis abasourdi de voir à quel point c'est excellent. La manière dont il a réussi à conclure ces cinq années en un seul épisode est non seulement approprié mais incroyablement satisfaisant. C'est tout simplement époustouflant tellement c'est bien."
Et Joshua Jackson d'ajouter sobrement. "C'est exactement ce qu'il fallait faire. Je n'imaginais pas une autre fin."

An Enemy of Fate est le 100e épisode de la série, ce qui tient pratiquement du prodige à la télévision de nos jours. "C'est une reconnaissance extraordinaire pour la série et l'expression du niveau d'enthousiasme des fans," a déclaré le président de Warner Bros. TV Peter Roth.

Mais après qu'on aura vu An Enemy of Fate, que restera-t-il de Fringe ?

Mitovich avec Kristi Strupinsky, publiciste pour Warner Bros. TV,
Marisa Roffman de GiveMeMyRemote et Eric Goldman d'IGN

Roth est catégorique. "Les personnages de Fringe sont de ceux qu'on n'oublie pas. La qualité des scénarios est un facteur important. Qu'ils se servent des possibilités qu'offre la science de manière plausible fait que Fringe se distingue du lot."

Le docteur Spock à l'honneur
sodas et prélèvements dans le frigo
la fameuse réglisse :D
 
"Thriller" Michael Jackson
Peter, Paul & Mary en concert

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire