17 janvier 2013

Joel Wyman : "Vous aurez les réponses"

Demain soir, Fringe aura fini de raconter son histoire.

"J'espère que les gens comprendront qu'on ne peux pas répondre à tout," concède Joel Wyman, le producteur exécutif et showrunner de la série qui a réalisé et écrit le scénario du dernier épisode, An Enemy of Fate. "Parce que tout n'a pas la même importance. Au final, je crois que le public s'est passionné pour la série à cause de ces personnages. Je ne pense pas qu'il veut savoir comment fonctionne telle ou telle machine. C'est intéressant et c'est une grande part de l'ADN de la série mais si je ne me concentre pas sur les personnages et ce qu'ils traversent, là il aurait le droit de se plaindre."

Cela ne signifie pas que les grandes interrogations n'auront pas de réponses. "Le critère pour l'écriture de ces 13 épisodes c'était justement obtenir des réponses. Par exemple sur les Observateurs, qui étaient le grand mystère de la série."

Car Wyman n'avait qu'une très courte saison pour finir l'odyssée de nos héros. Il a tenu à faire participer toute l'équipe, autant les scénaristes que les comédiens. "Je voulais que la 5e saison boucle l'histoire de ses trois personnages. Les détails me sont venus au fur et à mesure que l'histoire avançait."

Le showrunner sait que beaucoup de séries riches en mythologie ont souffert de fins qui prêtaient à la controverse. Ce n'est pas son but. "Ça ne m'intéresse pas de sortir de mon chapeau un 4e univers qui n'existerait que dans la tête d'un gamin autiste," insiste-t-il. "Je ne me moque pas de St Elsewhere. Quand ils l'ont fait, c'était une grande idée parce que c'était la première fois. Mais ce n'est pas pour nous."

Wyman ne s'est jamais caché qu'il était un des plus grands fans de la série et qu'il estime avoir une obligation morale envers les fans qui l'ont soutenue à bout de bras. "Si je regardais la fin de la série et qu'on me ponde une truc à la noix juste pour le plaisir, je m'énerverais. Je n'ai pas envie de susciter leur colère et de souffler sur les braises."

D'après lui, tout le monde était "synchrone" sur cette fin que nous verrons demain. "Ils l'ont entendue, aimée et leur ressenti, c'était : c'est la bonne fin." Et d'ajouter. "Je sais que je peux parler au nom des scénaristes, des responsables, de tous ceux qui se sont impliqués dans la série, que ce soit à la Fox ou chez Warner Bros., et je le dis avec assurance, c’était ce qu'il fallait faire."

[source : Variety]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire