25 janvier 2013

John Noble : "Les comédiens ont juste besoin du contexte"

"Je crois que ce qui m'a le plus intrigué dans Fringe," explique John Noble, "c'est l'histoire des personnages et de leurs relations sur une toile de fond qui peut être un univers ou un autre. Le ciment de la série, ce sont les liens entre tous ces gens."
Sentiment qu'il estime partagé par les autres comédiens.
"C'était ce qu'on attendait avec impatience. Quoiqu'il arrive, il existait toujours ces relations incroyablement véridiques et profondes qui unissaient les personnages, même si parfois, c'était presque subliminal. Quelque soit la situation, nous pouvions nous reposer là-dessus. C'est ce qui faisait que ça fonctionnait."

Noble est très satisfait de la manière dont s'est conclue la série.
"Nous sommes allés jusqu'au bout de l'histoire, de ces histoires," ajoute-t-il. "Je pourrais regarder en arrière et me dire 'Je me demande ce qui s'est passé par exemple dans la deuxième saison, si...' ou quelque chose comme ça. Mais non, en réalité ça n'a aucune importance, parce que nous, les acteurs, nous avons simplement poursuivi notre chemin avec les personnages sans nous en soucier."

Et le comédien de donner un judicieux conseil aux apprentis comédiens.
"La plupart du temps, nous n'avions aucune idée d'où nous allions. Ce n'est pas grave. Les acteurs n'ont pas besoin de savoir ce qui va arriver à leur personnage. On a simplement besoin d'un contexte."
Cependant, Noble a beaucoup apprécié certains aspect de ce contexte.
"Ces changements d'un univers à l'autre, c'était une véritable gageure. Les flashbacks étaient particulièrement intéressants. J'ai eu à faire plusieurs épisodes avec des maquillages élaborés. Il y a eu aussi des flashforwards et c'est parfait. Cela vous maintient en forme. On ne s'ennuie jamais. Il n'y a pas de risque non plus de trop se poser de questions. J'adore ce genre de défi. A chaque fois qu'il se passait quelque chose de nouveau, je trouvais ça extraordinaire."

Il a aussi beaucoup aimé jouer Walter et Walternate.
"Au départ, c'était le même personnage en réalité, exactement le même, dans sa version de 1985, puis il a changé drastiquement, physiquement et mentalement. Pouvoir jouer les deux dans une série à la télévision, c'est un cadeau fantastique pour un acteur. C'est ce que vous avez toujours eu envie de faire, et je l'ai fait pendant cinq ans."

[source : scifi vision]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire