21 janvier 2013

Joshua Jackson : "J'ai adoré devenir un Observateur"

Alors qu'il est au centre du Fringevers et que sa relation avec Walter est au final l'histoire de Fringe, la série a plus souvent qu'à son tour utilisé le personnage de Peter comme un accessoire.  
Joshua Jackson ne s'en est jamais plaint, pas plus qu'il n'a regretté de ne pouvoir interpréter son double à l'écran. Il est cependant très satisfait d'un des arcs développé cette année.
On le comprend aisément ! On a pu constaté à quel point il s'était investi dans l'évolution de son personnage et avait offert à cette occasion l'une des meilleures compositions de la série.
Sans compter qu'il s'agissait aussi d'un souhait que le comédien avait exprimé à maintes reprises, allant jusqu'à faire son entrée à la Comic Con de San Diego déguisé en Observateur.


"Cette année, j'ai trouvé l'arc où Peter se transforme en Observateur très intéressant. Ce qui m'a toujours plu dans Fringe, c'est que même si l'histoire était parfois énorme, comme sauver une réalité parallèle et ses doubles, et tout le reste, ce qui était au cœur de l'histoire, ce cœur qu'on entendait battre en permanence, c'était un conte familial."
"J'ai beaucoup aimé aussi la manière dont on avait traité la relation de Peter et Olivia au cours de la saison. Alors qu'ils essaient ensemble de gérer leurs retrouvailles avec leur enfant et le fait de la perdre à nouveau, ils ont aussi un cheminement individuel et personnel.
"
"Nous avons vraiment réussi à faire avancer l'histoire tout en gardant sincères toutes les petites interactions entre les personnages. Et comme toujours, Peter et Walter sont liés de façon inextricable. Peter refait pour sa propre enfant les mêmes erreurs qu'avait faites son père, il y a si longtemps. C'était très gratifiant. En même temps, on a pu donner à la série une fin appropriée."
"Le fait de devenir un Observateur est la résurgence naturelle du péché originel de Walter quand il a détruit l'univers pour sauver son enfant. Il était prêt à tout. Et dans cette version de l'histoire, le pire que Peter pouvait faire, c'était de devenir l'ennemi qu'il voulait détruire. Non seulement c'était intéressant mais cela ajoutait à l'histoire de Peter et Olivia un arc supplémentaire. Ils devaient essayer de trouver comment se retrouver au lieu d'être ensemble côte à côte parce qu'ils avaient perdu Etta."

[source : Collider]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire