26 janvier 2013

Joshua Jackson se souvient...

Joshua Jackson (Peter Bishop) se remémore ses 5 années avec Fringe.

Le tournage du dernier épisode
"J'ai ressenti beaucoup de joie.... quand ils nous ont appelé pour la dernière scène, de voir le visage de tous ces gens avec lesquels vous venez de passer quatre ou cinq ans de votre vie, de se dire qu'on a accompli ça tous ensemble."
"Dans ce dernier épisode, il y a une scène avec John et moi au labo, normal. J'espère qu'elle est bonne. Et puis il y avait ce sentiment qui flottait dans l'air, un truc comme 'oh, c'est la dernière fois qu'on va jouer le père et le fils dans cette pièce qui a eu un rôle si important dans notre vie depuis cinq ans'. "

Les enseignements
"Quand j'ai fait Dawson, c'était une nouvelle expérience pour moi. Intellectuellement, je savais bien que c'était important d'avoir tourné dans une série qui a duré cinq ans et demi. Mais cette fois-ci, je crois que j'ai appréhendé tout de suite à quel point c'est compliqué de produire une série. Surtout avec Fringe qui a surmonté tous les obstacles."

Ce qui lui manquera
"La dynamique entre Peter et Walter, entre le fils et le père."

THE END
"Quand on regarde la télé, la plupart du temps, il suffit de s'asseoir et de se débrancher le cerveau. Mais Fringe a demandé beaucoup plus que ça à son public, et quand on ne ratait pas, la série générait des débats d'idées parce que nos producteurs exécutifs Joel Wyman and Jeff Pinkner les mettaient en avant. Ce sont des expériences que j'ai vécues et dont je me rappellerais probablement toute ma vie."
"La passion des fans nous a gardé à l'antenne, bien, bien longtemps après que la série reste pertinente en terme économique pour les studios. Et bien longtemps aussi après que le moi cynique qui fait l'acteur avait pensé qu'elle pourrait continuer. Sans cette passion, la série serait morte et n'aurait jamais eu de vraie fin. Grâce à ces expériences et grâce aux fans, nous avons pu terminer correctement."
"Je crois que c'est impossible que tout le monde aime la fin. J'espère que le public l'aimera et qu'il trouvera que ça valait le coup de regarder jusqu'à la fin. Le scénario m'a beaucoup impressionné. Cet épisode rend vraiment justice au public qui nous a suivi pendant cinq ans. J'espère que c'est une fin solide. Ne pas se terminer avec une fin mièvre mais forte, c'est le cadeau le plus approprié que pouvaient faire ceux qui ont fait Fringe à ceux qui l'ont regardé."

[source : CNN]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire