17 janvier 2013

Leurs meilleurs souvenirs : Anna Torv, John Noble et Joshua Jackson

Les trois acteurs principaux de la série révèlent leurs meilleurs souvenirs de la série.

(c) Ben Trivett
Anna Torv (Oliva Dunham)

L'histoire : "En tant qu'actrice, j'ai adoré l'autre réalité. J'ai trouvé ça fantastique. J'aimais le jouer, j'aimais le faire. La troisième saison était excellente."

Dans les coulisses : "Ça me fait penser à quelque chose qui s'est passé sur le plateau l'autre jour et je me disais justement que j'aurais dû l'écrire. C'était à mourir de rire. Quand on me pose la question je ne sais jamais quoi répondre. Mais c'est normal, on a ri, c'est tout. Au bout de cinq ans avec les mêmes gens, vous êtes très à l'aise les uns avec les autres. Donc on rit beaucoup et fort. Tous les jours, il arrive un truc débile et ça fait rire, c'est obligé."

(c) 5of7
John Noble (Walter Bishop)

L'histoire : "L'épisode 'Peter' avec le flashback de Walter reste mon préféré. Pour beaucoup de raisons. Techniquement, c'est un véritable défi, mais, dans un certain sens, quand il est allé dans l'autre univers, c'est aussi ce qui a créé Fringe. On explique sa relation avec Peter, pourquoi le désespoir l'y a poussé. C'est la raison de tout ce chaos, son orgueil démesuré. Mais je pense que la plupart des parents auraient fait la même chose s'ils avaient pu. On peut dire que c'est un savant fou, mais je mets au défi n'importe quel père de faire autrement."

Dans les coulisses : "Il y a plein de moments mais je me rappelle avoir été très ému, -c'est vraiment drôle de dire ça, par un épisode centré sur Astrid l'année dernière. Tout le monde a soutenu et entouré Jasika pendant le tournage. C'était très touchant. Et c'est une équipe endurcie après quatre ans ensemble. Mais c'est merveilleux d'en faire partie"

Joshua Jackson (Peter Bishop)

L'histoire : "Ce n'est pas un épisode en particulier mais un arc sur plusieurs saisons. La relation de Peter et Walter est très spéciale et  important pour moi. C'est la lumière qui m'a guidé tout au long de la série, comment, du point de vue de Peter, cette relation a existé au fil du temps. C'est ce sur quoi je me suis le plus appliqué, c'est vraiment précieux. Ce n'est pas tant les épisodes qui en parlent spécifiquement mais des scènes par ci par là qui m'ont apporté le plus de satisfaction au cours de ces cinq ans. Mais en ce qui concerne le rôle de Peter, ce qui lui arrive cette saison, c'est ce qu'on a écrit de mieux pour lui. Pour le première fois, j'ai pu vraiment m'investir et être présent d'épisode en épisode."

Dans les coulisses : "On fait des trucs absurdes des fois.... C'est sans arrêt quand on tourne. Vous êtes là à glander 'Comment est-ce possible qu'on me paie pour dire ça sans rigoler'. Et puis il y a pas mal de choses ignobles et vous vous dites 'Comment on peut voir ça à la télé ! Ils ont le droit de montrer ça ?' Franchement, il n'y pas souvent de grands moments, mais des moments qui font partie de l'expérience, parce que ça fait quinze heures qu'on est tous là à piétiner et qu'on fait des blagues de potache parce qu'on bosse ensemble et qu'on rigole ensemble. C'est pour ça que les gens s'entendent. C'est ce que je me rappelle de ma dernière série [Dawson], et c'est forcément les choses dont on se souvient le plus. Surtout, quand la série est finie, il n'y personne sur Terre avec qui vous pourrez partager cette expérience parce qu'il aurait fallu être là. C'est très spécial."

[source : IGN]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire