17 janvier 2013

L'histoire de Fringe - 3e partie

J.J. Abrams avait son histoire, la Fox avec le soutien de Warner Bros. avait retenu le pilote, restait à distribuer les rôles.
Les producteurs n'eurent aucun mal à trouver le trio d'acteurs principaux.

Abrams : "On a eu beaucoup de chance de pouvoir caster Josh. C'est quelqu'un que je connais depuis longtemps, du temps où je faisais 'Felicity', et pour ses années 'Dawson'. Il a un sens de l'humour très particulier et un vrai talent dramatique."


Joshua Jackson : "J'étais parti pour auditionner un rôle dans Star Trek, Kirk ou Bones. Et peut-être que c'est grâce à ça que je me suis retrouvé sur leur radar. Je connaissais J.J. de loin depuis un vieux bout de temps -en fait un de mes meilleurs amis, c'est Scott Foley de 'Felicity' donc je suivais la carrière de J.J. depuis ses débuts à la télé. On s'est vu de temps en temps au fil des années et je pense qu'à ce stade, il s'était fait une assez bonne idée de moi."

Abrams : "Les acteurs auditionnent pour toutes sortes de rôles. Je n'avais pas besoin de le revoir pour savoir qu'il existait et que j'avais envie de travailler avec lui. Mais pour 'Star Trek', ce n'était pas bon."

Kevin Reilly (Président de Fox Entertainment) : "J'avais toujours eu envie de travailler avec Josh. On était à un de ces moments où on se dit 'On pourrait le réinventer d'une façon complètement différente à la télévision".

Jackson : "Le scénario du pilote, c'était une introduction à un nombre infini de possibilités d'évolution pour la série. Ça m'a intrigué. Je connaissais le pedigree des gens impliqués, de savoir que J.J., Bob [Orci] et Alex [Kurtzmann] avaient écrit le pilote, je me sentais en confiance. Tout le monde sait à quoi s'attendre et a fait ses preuves."

Reilly : "On a eu beaucoup de difficultés pour trouver Olivia. On a vu un nombre incalculable d'actrices mais on savait que J.J. avait le chic pour découvrir la perle rare, surtout après Lost et Felicity. Quand on a vu Anna [Torv], c'était parfait. On a su que c'était elle."

Abrams : "Anna est belle et elle a une intensité et un degré de sophistication incroyable tout en restant quelqu'un de crédible. Elle est intelligente mais accessible et sincère. Pour moi, c'était notre agent."

Anna Torv : "J'ai trouvé que le pilote aurait pu être un film. Tout était limpide, en particulier l'histoire d'Olivia. Vous rencontrez cette jeune recrue du FBI qui excelle sur le terrain. A la fin, elle ne sait plus où elle en est. C'est elle au début de la première saison. Et après, elle s'en prend plein la tête sans arrêt. C'est un superbe personnage et une évolution intéressante."

John Noble : "Ce qui m'a attiré avant tout c'est le personnage de Walter, bien avant de lire le scénario. Quand j'ai passé les auditions, je savais déjà que je voulais absolument jouer Walter. On aurait dit un film pour le cinéma, c'était presque ça puisque c'était un double épisode. Je connaissais aussi la réputation de J.J.. Il peut faire des trucs magiques. Alors on était là à Toronto, à piétiner dans un mètre de neige et ma foi, c'était très excitant."

Abrams : "C'est évident que John avait parfaitement capté toutes les qualités et les défauts de ce savant fou qui est merveilleux, drôle, émouvant et absolument brillant. C'était simplement fantastique."

Reilly : "John Noble est un prince. Je n'arrive même pas à imaginer quelqu'un d'autre dans le rôle maintenant. Parce que nous cherchions quelqu'un capable d'être à la fois brillant, potentiellement cinglé mais froid et chaleureux à la fois."


Ceux qui interprétent les personnages secondaires étaient tout aussi essentiels à la réussite de la série même si la plupart ne survivrait pas jusqu'à la fin comme ce fut le cas du Charlie Francis de Kirk Acevedo et de l'agent John Scott interprété par Mark Valley.

Mark Valley : "J'ai lu le scénario et mon personnage mourait dans le pilote donc je savais à quoi je m'engageais. Pour quelqu'un qui mourait tout de suite, je trouve qu'il a eu beaucoup de scènes. Mais c'était un bon rôle avec une foule de gens bourrés de talent. Anna est une actrice fantastique. Josh est un chic type. J'ai entendu dire que John a fait des choses complètement étonnantes. Je sais qu'on ne m'a pas beaucoup vu mais les gens continuaient de me poser des questions. 'Où est l'agent Scott ? Est-ce qu'il est dans l'autre réalité ?'. Je suis fier de ce que j'ai joué dans Fringe."

Blair Brown : "Dans le pilote, on voit tout un tas de références à 'Au delà du réel' [Altered States], un film que j'ai fait il y a longtemps avec William Hurt. C'était mon premier grand film. Cette notion de réalités multiples et les pouvoirs de l'esprit, le film parlait de ça, donc j'étais très enthousiaste. J'ai adoré l'idée d'interpréter cette femme, parce qu'au départ, le principal, c'était le rôle de Massive Dynamic. Travaillaient-ils pour ou contre le gouvernement. Qui sont les bons, qui sont les méchants ?"

Lance Reddick : "Quand j'ai lu le scénario je me souviens d'avoir pensé que le seul rôle qui pouvait me convenir, c'était celui de Broyles. J'aime bien les séries dont les épisodes sont à suivre. J'adore faire partie de ce genre de séries et c'est celles que j'aime regarder."

Jasika Nicole : "J'ai lu le scénario dans l'avion qui m'amenait à Toronto pour tourner le pilote. Qaund j'ai auditionné, je ne le connaissais pas. Je ne savais rien du personnage. Tout le monde venait d'autres séries comme Lost et ils voulaient garder le secret le plus longtemps possible. Le pilote était complétement étrange. C'était très noir et complètement terrifiant. C'est le genre de truc qui me branche de toute façon."



Lire toute l'Histoire de Fringe
 [1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9] [10] [11] [12] [13] [14] [15] [16] [17] [18]

[Source : TV GUIDE]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire