1 février 2013

5.13 - An Enemy of Fate : la critique

La série s'achève au bout de 100 épisodes.

An Enemy of Fate est le 13e et dernier épisode de la saison 5.

"On a dit que j'étais un savant fou, j'ai volé le temps et défié le destin, j'ai déstabilisé l'univers et bien plus encore. Je m'appelle Walter Bishop. Et j'ai un plan pour sauver le monde..."
Parviendra-t-il à chasser les Observateurs ? C'est la bataille finale pour les héros de la Fringe Team.
Scénario et réalisation de Joel Howard Wyman

1ère diffusion américaine : Fox - 18 janvier 2013
1ère diffusion française : TF1 - 28 août 2013

Avec Michael Cerveris (September), Michael Kopsa (le capitaine Windmark), Shaun Smyth (Anil), Eugene Lipinski (December), Rowan Longworth (Michael), Abagayle Hardwick (Henrietta), Chad Matchette (Pat Wilkins), Sharon Taylor (Carol), Thomas Cadrot (un combattant de la Résistance), Michael Soltis (résistant dans un camion), Ian Butcher (Observateur dans la rue 1), Dan Shea (Observateur dans la rue 2), Gardiner Millar (Observateur 3), James Ralph (Observateur 4), Ray Boulay (Observateur 5), Greg Zach (Observateur/vers), Ryan Hesp (Observateur/papillon), Russell Thomas (loyaliste dans le parking), Hugo Steele (loyaliste dans l'appartement 1), Felipe Vecino (loyaliste dans l'appartement 2), Bruce Crawford (un chauffeur loyaliste), Howie Lai (un passager loyaliste), Charlie Gallant (un employé loyaliste), Timothy Lyle (l'employé du tunnel)

"Il ne s'agit pas de destin, que ce soit le tien ou le mien, Walter. Il s'agit de changer le destin. Il s'agit d'espérance et de protéger nos enfants."
["It’s not about fate, Walter, yours or mine. it’s about changing fate. It’s about hope and protecting our children."]
September à Walter Bishop
FRINGE N'EXISTE PLUS.... DANS CET UNIVERS

Pour paraphraser Walter Bishop, pendant cinq saisons, Fringe était "my favorite thing".
Je n'ai pas de honte à avouer que pour moi, tous ces personnages existent. Je n'ai pas besoin de Michael pour ressentir leurs joies, leurs peines, leurs déchirements et leurs contradictions. En écrivant cette dernière critique, je me sépare d'eux à jamais, car je ne compte pas sur la bienveillance des studios envers le Fringevers ou sur son désir de prolonger l'expérience.

Certes, la série n'a pas que des qualités (même les fans les plus endurcis le reconnaîtront) mais elle a réussi à me faire ressentir quelque chose que je n'ai jamais trouvé dans X-Files : des émotions. Et si je ne ressens rien en regardant une série, franchement, je préfère m'installer avec le chien sur le canapé et lire un bon bouquin. Avant d'en dire plus sur An Enemy of Fate, je voudrais en profiter pour ajouter que s'il ne tenait qu'à moi, je modifierais complètement cette dernière (et peut-être aussi les autres) saison.

Par exemple, je n'attendrais certainement pas la dernière minute pour introduire le personnage de September/Donald (interprété par le fantastique Michael Cerveris), pas plus que je ne créerais celui d'Etta pour des raisons dramatiques convenues. Au lieu de m'enferrer dans une course au trésor vaine et décousue, je développerais un contexte à la Résistance et la force d'Occupation. Ce qu'on a appris sur les uns et les autres ne sera resté que purement anecdotique. Pourquoi par exemple les Observateurs n'ont-ils pas envahi l'Amérique d'Henry Thoreau ou de Francis Scott Fitzgerald ? Ils n'auraient rencontré aucune opposition valide ! Mais  Fringe n'aurait alors jamais existé, donc je ne me plains pas...


Ensuite, je ferais des relations entre les quatre personnages principaux le centre de la narration. Car attendre 12 épisodes pour donner à Olivia quelque chose à faire alors qu'elle était pendant quatre saisons le personnage central de la série, 13 à Walter pour qu'il ait enfin l'occasion de redevenir cet incroyable et pétulante force vitale, la totalité de la série à Astrid pour qu'elle ait l'opportunité d'être autre chose qu'un pot de fleurs, est-ce bien raisonnable ? Et je ne parle même pas de leurs relations, tout aussi malmenées par les producteurs. Après 4 saisons à suivre Olivia et Peter, le public n'aurait-il pas mérité de les voir, sinon heureux, au moins fonctionner comme un véritable couple ?

Mais je reviens à mes moutons. Personnellement, je n'ai jamais été vraiment fan de cet arc futuriste où les Observateurs sont les vils maîtres de l'univers. On ne comprends pas vraiment leurs motivations, leur manière de combattre les opposants sont inefficaces au mieux et au lieu de se focaliser sur ce qui était important dans la série, nos trois héros, on a été confronté à des scènes racoleuses mettant en scène des hommes impassibles et muets. Je préfère VRAIMENT mes Observateurs sans fioritures, avec un trait de Tabasco©. Si leur sort ne laissait guère de doute, il en allait tout autrement pour Walter, Peter et Olivia, car tout était possible.


Cet ultime épisode ne déroge pas à la règle de base de la série : émouvoir. Évidemment, il ne faut pas s'attendre à de la grande littérature pour ce chapitre final. Ce n'est pas la fin épique dont on avait fait la promotion mais elle n'altère en rien ce que je pense de Fringe. Pendant quatre ans et demie, la série m'a fait vibrée et je ne regrette rien. Joel Wyman salue les fans qui ont suivi les aventures des Bishop et Cie dès la première minute en multipliant les références aux saisons passées. Et ça marche. Car franchement, qui n'a pas envie de voir toutes les "plaies de Walter" se déchaîner contre les Observateurs ?

L'épisode revient aussi aux sources en mêlant avec succès à l'émotion, action et suspense et surtout humour, cet humour cruellement absent pendant la saison. Pourtant, il n'y a pas de quoi rire, l'enjeu est de taille : sauver le monde tout en délivrant une leçon de morale et d'humanité.

Même si je ne suis pas satisfaite à 100% de l'épisode, il est tout de même parvenu à remplir le cahier des charges que j'avais rédigé dans un coin de ma tête et qui se résumait à peu de mots. Éviter à Fringe un désastre à la Lost. Pari tenu. La fin n'est pas parfaite mais je n'ai pas eu envie de jeter mon ordinateur par la fenêtre à la fin de l'épisode.

Les paradoxes temporels et les chronologies qui impliquent plusieurs réalités parallèles et autres uchronies n'étant pas mon fort, je ne m'étendrais donc pas ici sur d'éventuelles failles logiques du scénario. Sachez seulement que la saison 4 et le reboot de Peter le permettent. Je suis néanmoins certaine que d'aucun auront envie de l'expliquer longuement, ce que je ne ferais pas ici.

Pas plus que je n'essaierais de théoriser sur ce que feront Walter et l'enfant en 2167. C'est une autre histoires et c'est aux fans de l'écrire. Ce qui importe, c'est de savoir que le plan a fonctionné puisque tout revient à la normale dans les dernières secondes de l'épisode. Peter se souvient-il de ce qui s'est passé ? Je suis encline à le penser. Aurait-il fallu refaire la scène d'intro de la saison à l'envers ? Sincèrement, je ne crois pas. Elle ôte de mon point de vue beaucoup de force à ces derniers instants. Mais Wyman a écrit et mis en scène les deux épisodes, on ne sera donc pas surpris.

Depuis le début de la saison, tout se résumait à une seule chose : Walter va-t-il se sacrifier et Peter le laissera-t-il faire, problématique inverse de celle de la 3e saison. Coup de théâtre, le trublion Donald contrecarre le(s) plan(s) de son vieil ami, rendant la situation intenable pour Walter qui sait que cette décision qu'il a eu tant de mal à prendre est la bonne. Pourtant, il devrait savoir qu'on ne rachète jamais ses fautes. C'est cependant la seul manière dont pouvait s'achever la série : Walter qui tient Michael par la main, en route vers un avenir lointain où la science dépassera sûrement toutes ses espérances. Quoiqu'il en soit, le destin choisit pour lui quand Donald tombe sous les balles des Observateurs. Mais chut....

En définitive, la 5e saison n'a pas existé. Aucun des personnages ne va s'en souvenir rendant caduque le sacrifice. La lettre que Walter envoie à Peter, remake d'un autre Retour vers le futur et message subliminal d'espoir de Joel Wyman à son public, sera-t-elle suffisante pour que les fans acceptent ce dénouement ? L'avenir le dira.


Le livre est refermé. C'est l'histoire que voulaient raconter les producteurs de la série qui ont eu la chance unique à la télévision de pouvoir le faire. D'autres fans, plus nombreux que le groupe initial, tomberont amoureux de Fringe qui continuera d'inspirer autant de passion qu'il en a suscité depuis 2008. C'est en soi une réussite.
Restera une reconnaissance éternelle envers John Noble qui prouve encore une fois dans les scènes d'adieu de l'épisode qu'il est un magistral interprète. S'il s'avère que Fringe ne reste pas dans les mémoires, Walter Bishop s'inscrira au panthéon des personnages mythiques de la télévision, de genre ou pas.

Ma note : 9,5 / 10

Walter Bishop remporte le titre, avec 38% des suffrages exprimés. En 2e position, Olivia Dunham obtient 24% des votes. Très loin derrière, Peter Bishop ne recueille que 13% des voix.

WALTERISMES
"Si tu tires sur un Observateur avec ça, ils vont s'envoler comme des ballons." [Shoot Observers with these and watch them float away like balloons.]
"Si je lui tire dessus, je le tue. Je ne vois pas pourquoi j'aurais envie qu'il s'envole." [If we shoot 'em, they're dead. Why do we want 'em to float away?]
"Parce que c'est cool." [Because it's cool.]

"You are my favorite thing, Peter. My very favorite thing."

"Je donnerais n'importe quoi pour un bon vieux portable qui me filerait le cancer." ["What I wouldn't give for a good, old-fashioned tumor-inducing cell phone.]


"C'est un nom magnifique." [It's a beautiful name.]
"Quoi ?" [It's a beautiful name.]
"Astrid."

INDICES
• Les glyphes se lisaient :

• On voit l'un des glyphes sur une porte dans le QG de Windmark.

• La pancarte vue dans Liberty annonçait bien le geste de Michael.


Tout comme le numéro de l'appartement de December.


AUDIENCE
Liberty/Enemy of Fate obtient un indice de 1,1 chez les 18-49 ans avec 3,28 millions de téléspectateurs.

CONTINUITÉ
• C'est bien que Gene soit toujours là.... même dans l'ambre.

• Les traces de Cortexiphan dans son organisme permettent à Olivia d'écraser (!) Windmark.
• Dans Allers-retours temporels (White Tulip), le docteur Alistair Peck fait envoyer une lettre à Walter un an après sa mort. Il la reçoit alors qu'il vient de brûler la lettre d'aveu qu'il destinait à Peter. C'est la même qu'il envoie à son fils et que September avait retrouvée vide dans The Boy Must Live et pour cause...

Walter a déménagé entre 2010 et 2015. Si 02114 est bien un code postal de Boston, le nom de la rue est-il un clin d’œil à Abrams, grand fan des effets lens flare appelés comme la rue, Halo ?

Peter habite Cambridge où se trouve Harvard.


Médecine alternative (Snakehead), L'ennemi de l'intérieur (Bound), Vues de l'esprit (Dreamscape), L'épreuve (AbilitY), Métamorphose (The Transformation)

The Bullet That Saved The World...

• On retrouve la boîte magique des Observateurs qui ouvre des vortex vue dans An Origin Story.


ROUGE ET VERT


CULTURE
Dans Retour vers le futur 2 de Robert Zemeckis (1989), Marty McFly reçoit une lettre du docteur Emmett Brown qu'il a envoyé de 1885 distribuée par la Western Union.

36 commentaires:

  1. Chère Xeen,
    Merci pour cette revue quelque peu amère, mais en tout cas sincère. Oui moi aussi j'attendais mieux de cette dernière saison, et le reward promis ainsi que le final à couper le souffle, sont bien en dessous de mes attentes. Mais paradoxalement, je ne peux pas dire que je n'ai pas kiffé cette série, depuis sa création, mais les développements approximatifs des personnages ont petit à petit mis en place en tout cas pour moi un sentiment perpétuel d'inachevé. Pour moi les scénaristes et producteurs n'ont pas su se sortir d'un schéma scénaristique qui place à chaque fois les personanges dans une position identique, comme si ils changeaient la forme mais pas le fond... On efface tout, puis on recommence... Ils auraient dû, enfin laisser le couple Peter et Olivia exister, et développer une histoire indépendante des enjeux sentimentaux de base, les voir gagner unis aurait été bien plus fort que d'assister à se lavage de linge sale. Au final, il aurait été important de savoir si les personnages se rappellent de ce qu'ils ont vécu en 2036, autrement cette saison n'aura servi à rien, elle n'aura jamais existé. Je suis comme toi très décue, que le personnage d'Olivia soit relégué au fond du labo, à côté d'Astrid et de Gene, et que l'essentiel de ce qu'elle a à dire se résume à : I love you Peter, I don't want to lose you, chose qu'elle n'avait plus à prouver, elle l'a déjà plus que démontré dans la saison 3 en lui pardonnant sa méprise avec Faux, bref pour moi la saison 5 se résume aux deux derniers épisodes, et je préfère oublier le reste. Je ne perdrait pas mon temps dans les analyses mythologiques bien prétentieuses qui peuvent être faites pour cette série, puisque pour moi il est très clair, que Fringe est une série sentimentale déguisée en série de science fiction, c'est une imposture. En tout cas, je te remercie pour ton site, et le sérieux avec lequel tu as suivi les développements de cette série,je reste connectée et suis très curieuse de savoir sur quelle série ton attention va désormais se porter. Kaa

    RépondreSupprimer
  2. merci à toi pour tes commentaires toujours pertinents !

    RépondreSupprimer
  3. Xeen et Kaa, qu'une chose à dire, amen! Vous avez dit tout ce que je voulais dire! Merci, en particulier de votre franchise. J'en peux plus de lire des critiques qui n'en sont pas. J'aime et j'aimerai toujours Fringe mais cette série est loin d'être parfaite et il faut savoir le reconnaitre.
    (PS: si je lis encore un article dans lequel il est dit que John Noble est fantastique ou une itw du cast parlant d'une amitié si précieuse avec John Noble, je pense que je vais tourner de l'oeil ;-))

    RépondreSupprimer
  4. Merci Xeen pour cette critique.

    Voilà, 100 épisodes en tout.
    Je m'attendais a une fin plus grandiose.

    Le probleme de cette saison 5, c'est que Wymhan était tout seul avec 3 scenaristes.
    Avec plus de monde a la barre, je pense que l'histoire serait passée par d'autre chemin.

    Olivia a été sous éxploité de chez sous exploité.
    Elle qui était l'heroine durant 4 saisons!!!
    Vraiment dommage.
    La revoir en Faux Livia m'a fait un bien fou, mais j'ai été déçu parcequ'on aurait du la voir beaucoup plus que ça.

    Astrid beaucoup trop en retrait.
    Et beaucoup trop de blabla. Dommage.

    Heureusement qu'on a pas eut une fin a la Lost.
    Le final manquait de surprise, mais hors mi ça, la fin est bonne

    RépondreSupprimer
  5. Honnêtement, je crois que cette petite saison 5 dans tous les sens du terme, ne récompense pas les fans, mais pire, qu'elle ne rend pas justice aux acteurs non plus, car ils ont TOUS permis par la qualité de leur prestation de rendre presque crédible des scénarios plus qu'improbables. Eux ils ont vécu l'aventure de l'intérieur, et n'ont pas forcément la même analyse que nous, ils s'expriment plus par rapport aux possibilités qui leur ont été offertes en tant qu'acteurs, par exemple de jouer plusieurs versions du même personnage, mais avec le recul (ou si ce n'est déjà fait), ils vont se rendre compte que le scénario était bien trop pauvre et répétitif, mais ont-ils vraiment le droit de s'exprimer sur le sujet ? La saison 4 a déjà été critiquée par la majorité des acteurs, pour la disparition de Peter, et Anna Torv a dit dans des interviews de fin de saison 5, que c'était bien que Fringe s'arrête, parce que tout avait été dit. En fait cette saison est juste du remplissage (on pioche dans le stock de fringe events, pour en quelque sorte donner un légitimité à cette suite sans créativité aucune) hommage de la série à la série ! ou la tulipe blanche de la fin, clin d'oeil adressé aux fans (ce sont les 2 secondes de la saison qui nous étaient adressées), la seule nouveauté de la saison 5, c'est le sacrifice de Walter, et encore il était très prévisible. Kaa

    RépondreSupprimer
  6. Tout Est Dit ...Merci Xeen c'est toi qui m'a fais apprécier FRINGE , j'ai pas été fan de la série j'avais décroché a la 2 saison . par pur hasard au moment de la diffusion de la saison 3 que J'ai fait la connaissance de ton blog .et la .. J'ai eu un déclic !! j'ai adoré. ..les mots me manque... ... MERCI XEEN
    mon vœux que les fans abandonne pas vite la série...! j’ai découvert Anna torv comme tout le monde on va la revoir plus vite qu'on le pense certain elle fait grosse impression !!avec ,john noble magistral !! je suis pas fan de joshua jackson pas plus qu'avant que maintenant.. pas commentaire.
    JE CONTINU L’AVENTURE AVEC BIENTÔT LE BOOK SEPTEMBER AINSI QUE SORTIE DVD DE LA SAISON 5
    JE SUIS IMPATIENTE.

    RépondreSupprimer
  7. C'est sur cette saison n'a pas donner les réponses qu'on attendait mais bon on a eu quand même une fin de série a peut prés satisfaisante contrairement a d'autres séries qui se sont fini sans logique ,c'est vrai je déplore aussi l'absence D'Anna Torv que l'on n'a pas vus assez dans cette saison ce qui est dommage pour une héroïne principale en plus que des séries de ce genre sont rarement écrite pour une femme d'autant plus que durant les 4 saisons elle a était excellentissime a mon sens elle méritait d'avantage surtout pour cette saison finale ,les autres acteurs aussi on était très bons et je les trouves tous très sympa quand on voies leurs interviews qu'ils donnent ils sont pas prétentieux et entres eux il y a une complicité dommage que c'est la fin mais c'est ainsi pour moi Fringe restera une immense série ainsi que ces acteurs et mon coup de cœur pour Anna Torv .Anna Torv THE BEST!!!!

    RépondreSupprimer
  8. Anna torv joue très bien dans fringe ca veux pas dire que c'est la meilleur. a part fringe elle a presque rien fait. .

    Anna torv sera jamais une grande star au cinema. Juste pour la tv et encore elle a reste tros longtemps dans un meme role pour trouve du travail apres sera très difficile pour elle

    RépondreSupprimer
  9. Les américains ne collent pas autant d'étiquettes sur les acteurs que nous le faisons en France, en plus vu les audiences aux US, pas grand monde ne la connait. Si les US boudent Anna Torv ce sera peut-être parce qu'elle n'est pas américaine, je lui souhaite plein de beaux rôles, au cinéma ou à la télé, et j'espère qu'elle fera les bons choix, (pas comme dans The pacific !) et au pire elle pourra retourner chez elle en Australie, où là pour le coup elle a dû devenir une immense star. J'espère bien revoir John Noble aussi dans un rôle aux antipodes de Walter, quant-à Joshua Jackson, son jeu très caricatural, et son manque total de subtilité, et de conviction à faire passer les émotions ne me manqueront pas du tout, c'est pour moi l'erreur de casting de la série. Kaa

    RépondreSupprimer
  10. Moi aussi je souhaite une belle carrière à Anna, elle le mérite, elle est exceptionnelle et je suivrai sa carrière même en Australie. J'espère de tout coeur que les fans continueront à faire vivre cette série qui nous a pris 5ans de notre vie. Ces 5 ans ont été un véritable bonheur, même si nous étions déçus par tel ou tel épisode, Fringe restera une série inoubliable.

    RépondreSupprimer
  11. anna torv - the pacific

    http://www.dailymotion.com/video/xcxeoy_anna-torv-the-pacific_sexy

    Elle joue très bien dans the Pacific vous trouvez pas

    RépondreSupprimer
  12. C'est n'importe quoi Anna Torv si les USA la boude parce que elle est australienne ?la j'ai du mal a comprendre il suffit de voir Nicole Kidman ,Naomi Watts,Russell crowe ou encore Mel Gibson et j'en passe ils sont tous australiens certains on joues dans des séries et ont tous réussi aux states au cinéma ou TV et ils sont diplômes de l'Institut National d'Art Dramatique ce qui n'est pas sans importances ,ainsi qu’Anna Torv diplôme également ce qui fait d'eux des acteurs et actrices aux multiples talents et les USA aiment ça ,en ce qui concerne Joshua Jackson qu'elle déchainement de dire erreur de casting c'est pas sympa je trouve qu'il a interprété très bien sont rôle c'est ce qu'on lui a donne a jouer et je le trouve très bien il a joue pendant 5 ans s'il n’était pas aussi bon que ça les réalisateurs aurait supprimes ou remplaces son personnage ,on peut apprécier ou ne pas aimer tel acteurs ou telle actrices mais dire pratiquement que certains sont nul j’adhère pas ,alors qu'ils ont joues pendant 5 ans et que cette série a passionne des millions de fans ils ont tous était excellents ,et je pense que ce soit Joshua Jackson,Anna Torv, ou peut-être d'autres ils auront un belle carrière c'est ce que je leurs souhaite ,grâce a Fringe certains ont eu la reconnaissance qu'ils méritait et on a découvert de grand acteurs et actrices et en tous cas je les remercie tous pour nous avoir donner ce grand spectacle pour laquelle je me suis passionne ,même la série fini je continuerai avec plaisir de la revoir car elle restera inoubliable .Vive Fringe

    RépondreSupprimer
  13. Anna était très bien dans "The Pacific", c'est rôle qui était très bref. Mais peut être que Spielberg lui donnera un coup de pouce pour sa carrière, car c'est lui qui a justement produit "The Pacific" sait-on jamais ? Un coup de chance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Uép, ben les performances au plumard d'Anna Torv ont du laisser Steven Spielberg de marbre car il n'a prévu aucun rôle pour sa nouvelle série "Extant"
      http://teleobs.nouvelobs.com/series/20130808.OBS2674/extant-la-nouvelle-serie-produite-par-steven-spielberg.html
      pourtant j'y aurai bien vu notre Olivia dedans ...
      Seul Ryan Murphy semble avoir été sensible à sa prestation dans "The Pacific" sauf que pour avoir vu quelques épisodes de "Nip/Tuck" dont il est le réalisateur j'ai la sensation que ce type est plus intéressé à "dégueulasser" les rapports et/ou la sexualité des autres, qu'à faire quelque chose de cool... Bref pour "un coup de pouce" dans la carrière d'Anna, c'est un peu loupé.... mdr

      Supprimer
    2. Ryan Murphy a aussi fait The New Normal, il ne faut pas généraliser

      Supprimer
    3. Uép, ben c'est bien mais même si je n'ai pas vu la série, ça tourne toujours autour du même sujet - On dirait une obsession chez lui...
      http://fr.wikipedia.org/wiki/The_New_Normal
      """Bryan et David sont un couple gay souhaitant fonder une famille. Ils font appel à Goldie, une jeune mère-adolescente .../... pour porter leur enfant """
      Y a pas un relent de détournement de mineure (d'âge) la dedans??
      Parce que chez nous: adolescente = - de 18 ans ..

      Supprimer
  14. Je suis d'accord avect toi Dana Dunham Anna Torv était excellente dans The Pacific est très belle dans un style et registre différent ,est elle a très bien joue aussi son rôle dans la série anglaise Mistresses j'en doute pas qu'elle aura une belle carrière aux USA car elle le mérite vraiment elle est juste magnifiquement belle , simple , charmante est talentueuse c'est une grande actrice aux multiples talent ,sa carrière n'a pas commencé que avec Fringe et ne finira pas que avec cette série c'est juste que ça lui a donne la reconnaissance qu'elle mérite ,pour moi quoique en disent certaines personnes elle est exceptionnelle c'est mon avis et j’espère que après Fringe elle aura de belles opportunités car je la suivrai dans sa carrière pour moi c'est Anna Torv THE BEST!!!!

    RépondreSupprimer
  15. Tout à fait d'accord avec vous, Anna Torv mérite d'avoir une belle carrière, et des rôles à la hauteur de son talent. Je n'ai pas dit que sa prestation dans The Pacific n'était pas bien, mais je pense qu'elle mérite mieux qu'un rôle de 3 ou 4 répliques, suite à une scène de bang bang. J'aimerais également qu'elle réussisse aux US, parce qu'elle a été tellement attaquée par des fans névrosés de Joshua Jackson qui ont passé leur temps à la critiquer sur les Forums US, (attaquant son physique, ses origines...) jaloux du fait qu'Olivia est le personnage principal et non pas Peter. La saison 5 a dû les ravir. Kaa

    RépondreSupprimer
  16. Je suis bien d'accord avec vous Kaa Anna Torv méritait mieux dans la saison 5 d'autant plus que a la base Fringe a été écrit pour une héroïne a qui on a vole malheureusement son enfances par les expériences mais qui grâce a ça a fait d'elle l'agent et la personne qu'elle est devenu , après est venu la relation peter et walter,Peter et Olivia ,je suis bien d'accord des le début de la série le personnage principal ça été elle ,c'est tellement rare un personnage principale féminin qui dirige tout et je suis persuade que sans elle la série n'aurait pas tenu 5 saisons meme si je le dis avant Johua Jackson a bien joue son role je l'ai trouve bon,très bien dans son rôle mais pas aussi excellent que Anna Torv ou John Noble . Anna Torv elle c'est l'actrice par excellence et Je lui souhaite une longue et belle carrière .

    RépondreSupprimer
  17. Anna Torv est australienne ? et alors !
    Le Mentaliste, le frère de Sookie de True Blood, linc burrows de Prison break et le pompier vedette de Chicago Fire aussi !
    Dr House est anglais, tout comme son collègue de grey's anatomy le dr hunt (qui est même écossais !) Rick Grimes de The Walking Dead ou Bill Compton de True Blood.
    ds la nouvelle série produite par Aln Ball, le comédien principal est néo-zélandais...

    RépondreSupprimer
  18. Je pense qu'il faut arrêter avec les 'elle méritait mieux dans la saison 5, c'est elle l'héroïne, c'est elle qui doit avoir le plus de temps d'antenne, et gnagnagna...'.
    Je trouve que juger de la qualité d'une série/saison/épisode parce que le personnage principal et/ou son acteur préféré est plus en retrait.
    Dans la saison 4 de The Wire, Dominic West qui joue le rôle 'principal' de la série est complètement absent tout du long, et ça n'empêche pas que ça soit la meilleur saison de la série.
    Olivia a eu déjà suffisamment pour elle durant les 4 premières saisons, il n'y a rien de choquant à vouloir donner un peu à faire aux autres.
    Et je dis ça alors que moi aussi j'ai été charmé par le jeu d'Anna Torv dans Fringe, et que je souhaite la revoir plus tard dans d'autres séries (mais attention, qu'elle choisisse bien...).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trésor4 février 2013 08:01 (mais attention, qu'elle choisisse bien...).
      Prémonition avec 6 mois d'avance .... lol
      Ton opinion maintenant sur son choix concernant la série "Open" ??

      Supprimer
  19. J'ai aimé la fin, mais après mûre réflexion, la saison 5 est un ratage complet à mes yeux. Je lui préfère carrément la hasardeuse saison 4. Cette invasion des observateurs et le jeu de piste avec les vidéos transpirent l'improvisation. J'aurais préféré que "Letters of transit" reste sans réponse. Je trouve que les acteurs sont largement sous exploités dans cette cinquième saison. Dans la saison 4, même si le scénario était moins bien, on sentait la détresse de Peter ou d'Olivia (elle est sublime dans A Better Human Being et The end of everything). Ici, non. L'apothéose est de nous imposer une histoire qui n'a pas eu lieu pour la plupart des personnages.

    Sébastien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je n'irais peut être pas aussi loin, mais il est vrai que cette dernière saison n'en demeure pas moins frustrante. il faudra sans doute l'analyser plus tard avec le recul nécessaire pour prendre la mesure de son impact sur l'ensemble de la série.
      je pense qu'on sera d'accord pour dire que le final de la saison 3 était plus approprié comme fin de série

      Supprimer
    2. Je trouve un sens à tout ce qui a été fait (cf le lien de ma review dans le formulaire), mais il n'en demeure pas moins que ça été en partie "mal fait". Je suis d'accord avec ce que tu dis : The day we died aurait fait une fin meilleure. En fait la saison 5 est la saison de Walter (d'ailleurs il est le seul à la vivre), mais ça aurait dû être concentré sur lui dès le départ. J'ai été touché, ce n'est pas ça. Je reproche juste à la série de n'être plus pu parvenue à me surprendre après The day we died.

      Supprimer
    3. je suis d'accord à 100% : toute cette histoire est bel et bien l'Histoire de Walter. Qu'on l'ait négligé à ce point au cours de la dernière saison est dommage et très préjudiciable à la cohésion du groupe et de la série en général.
      j'avouerais que même si c'est loin d'être la meilleure, la 1ère saison demeurera ma préférée à cause du personnage qu'a développé Noble. Je ne crois pas que les producteurs ont compris le potentiel de l'acteur tout de suite et qu'après ils ont eu peur qu'il fagocite la série.

      Supprimer
  20. j'avoue que je suis d'accord avec toi xeen .. je pense que pour moi la série est faite pour John noble ... d'une très grand acteur ... 1 tous les 50 ans ... c'est dire ... et que le mystère autour de lui aurait du être bien bien plus grand plus énorme ... peut être même plus glauque qui sait ...

    bref bref merci xeen même si sur certain épisodes je suis pas d'accord avec toi Peaceeeeeee :)

    RépondreSupprimer
  21. Une fin plate et médiocre. J'aurais écris mille fois mieux, alors que je ne suis pas scénariste. Poubelle !

    RépondreSupprimer
  22. quelques questions pour moi sans réponses :
    - Mickaël est le fils de September ? De quelle manière ?
    - Mickaël serait une sorte d'hybride humain-observer parfait au pouvoir sans limite ? juste une anomalie ou le résultat d'une véritable expérience
    - Comment Walter peut-il franchir le vortex temporel sans avoir pris le contenu de la seringue pris par September ?
    - Comment et quand la tulipe a-t-elle été envoyé à Peter ?

    Merci pour vos réponses attendues avec impatience !

    Quelques suggestions de scénario pour la fin :
    - il y aurait pu avoir plus de morts (Olivia ou Peter, Astrid ou Broyles) durant la scène avant le départ de Mickaël et de Walter
    - Dans la scène finale, on aurait pu revoir tous les personnages "aimés" morts dans la série 5, vivre heureux dans le monde réinitialisée en 2016

    Qu'en pensez-vous et qu'auriez-vous ajouter ou enlever ?

    Série de très haut niveau et d'une extrême originalité ! A voir, à méditer et à revoir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "- Mickaël est le fils de September ? De quelle manière ?
      - Mickaël serait une sorte d'hybride humain-observer parfait au pouvoir sans limite ? juste une anomalie ou le résultat d'une véritable expérience"

      Dans "The Boy Must Live" on apprend qu'on a utilisé les gènes de September pour le "produire".
      September est allé le chercher dans le futur avant qu'il ne soit supprimé à cause du danger qu'il présentait pour les Observateurs : il a développé des facultés qui n'étaient pas prévues

      "- Comment Walter peut-il franchir le vortex temporel sans avoir pris le contenu de la seringue pris par September ?"
      C'était une seringue de secours qu'il avait mise de côté au cas où sa première inoculation en 2015 n'aurait pas été suffisante.

      "- Comment et quand la tulipe a-t-elle été envoyé à Peter ?"
      Walter l'a envoyée à Peter en 2015 juste avant d'être obligé de s'enfermer dans l'ambre. C'est pourquoi l'enveloppe que lui donne Donald est vide : c'est Peter qui a son contenu.

      "Qu'en pensez-vous et qu'auriez-vous ajouter ou enlever ?"
      J'aurais préféré une autre fin avec un reset en 1985

      Supprimer
    2. Grand merci Xeen : clair net et précis ! Oui, pour le reset de 1985, encore plus fort que celui de 2015 car September aurait boucler la série.
      A plus

      Supprimer
  23. Quoiqu il en soit super série, super comédiens , une bonne dose d humour ( j ai bien aimé la danse de John Noble pour sortir du micro univers et les envahisseurs qui flottent)
    Bref j aurai bien aimé que ça continue
    Merci Xeen pour tes com

    RépondreSupprimer
  24. Eh oui, dernier épisode vu sur la Belge hier soir (snif)
    Ai fait mes adieux à Fringe pour de bon.. :)
    Au passage l'épisode 5/13 aurait pu faire l'objet de 2 épisodes. C'est du beau boulot, ça bouge bien mais j’ai l’impression que les scénaristes étaient pressés d'en finir......
    Bye bye Olivia, Walter et Peter (dans l'ordre de mes préférences)

    RépondreSupprimer
  25. Je viens à l'instant de finir Fringe (oui, un an de retard) et je suis incroyablement déçu par cette fin bâclée et pas crédible du tout.

    Les Observateurs n'ayant jamais existé, comment Olivia et Peter peuvent-ils tout simplement être ensemble ?
    September n'a jamais existé, donc n'a pas pu déconcentrer Walternate, qui a guéri lui-même Peter, donc les deux mondes ne se sont jamais rencontrés, donc Peter et Olivia ne peuvent pas être ensemble.

    Y a beaucoup de trucs illogiques/pas crédibles dans cette série (dont beaucoup n'enlèvent rien au charme et aux forces de Fringe), mais là, c'est vraiment du happy end pour contenter les fans de fin à l'eau de rose.

    Eurk.

    RépondreSupprimer
  26. Oui, c'est le même sentiment pour moi - Le Final a été bâclé et cela se ressent. Mais, il y a une fin et c'est déjà pas mal. Hier soir c’était la fin de S2 de "ALPHAS" sur NR12 (il n'y aura pas de S.3) et là, c'est encore bien pire que du bâclage.......
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Alphas_%28s%C3%A9rie_t%C3%A9l%C3%A9vis%C3%A9e%29

    RépondreSupprimer
  27. .Fringe par son originalité a sut séduire beaucoup de monde la première année elle a cartonnée dans les audimats je suis persuadé que si elle était restée a la même case horaire de ses débuts elle aurait eu plus de succès avec les années ,mais bon c'est ainsi toutes les bonnes choses ont une fin pour ma part elle a sut donner un nouveau genre dans le monde de la TV et la science-fiction et c'est vrai c'est une tristes fin pour les autres personnages ,moi perso c'est surtout pour walter mais bon fallait un dommage collatérale et oui c'est sur c'est une saison 5 construit a la vas vite du fait qu'ils ont était limités par le nombre d’épisodes malgré tout l'histoire tient la route c'est comme si Olivia&Peter ont fait un long rêve (Lol) c'est ceux que l'on peut supposer , certes cette dernière saison méritait tout de même mieux si on lui avait donnée du temps ,mais on as tout de même eu la chance que la FOX malgré l'audimat très bas a put permettre de donner une fin a cette magnifique série ceux qui n'est pas le cas pour d'autres séries qui finissent en point ? elle a respectée le souhait des fans et en fin de compte Fringe finis tout de même bien (ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants) enfin c'est ce que l'on peut comprendre par cette fin de série .Après ceux qu'ils on traversés comme difficultés et épreuves pour se retrouver on ne voyait pas Olivia&Peter mourir ,les héros survécurent et cela a satisfait les fans "Happy End"

    RépondreSupprimer