21 février 2013

Joel Wyman : 5 saisons de Fringe (1/5)

Cela fait un mois que Fringe a disparu du petit écran aux États-Unis avec la diffusion sur la chaîne Fox du dernier épisode de la 5e saison, An Enemy of Fate.
Pour marquer le coup, le producteur exécutif et showrunner Joel Wyman a répondu aux questions de Tara Bennett (September's Notebook) pour le magazine britannique SFX.
À commencer par sa participation tardive à Fringe au cours de la première saison. L'équipe en était à l'écriture du 14e épisode, L'épreuve (AbilitY).


"J.J. Abrams m'a demandé si ça me plairait de leur donner un coup de main parce qu'ils ne trouvaient pas la voix de la série. Ils étaient coincés avec un pilote génial et ne savaient pas comment rebondir. C'était une série d'investigation, alors est-ce que ça voulait dire que c'était un clone d'X-Files ? De quoi est-ce qu'on parlait en fait ?

"En gros, je leur ai dit que bien sûr, j'aimais la science fiction mais que je n'avais pas beaucoup écrit dans ce domaine. Alors J.J. m'a dit de ne pas me prendre la tête parce que c'était l'histoire d'une famille et que j'allais adorer. Au final, je me suis rendu compte que l'essence de la science fiction, c'était l'humanité. Une fois que j'ai eu compris ça, c'est allé tout seul."

"Je crois qu'on a fini par mettre le doigt dessus à la fin de sa première saison. Tout le monde partait un peu dans tous les sens mais c'est Bryan Burk [producteur exécutif] qui a trouvé. Peu de gens savent comment ça s'est passé. On était tous là et je me suis dit que tout existait en plusieurs exemplaires [more than one of everything] et que j'ai pensé à la pièce de monnaie. On aurait deux pièces : une dans notre réalité et une dans l'autre."

"Bryan de s'exclamer, ''il faut qu'on montre la trappe !' [comme dans Lost]. Et c'était une bonne idée parce c'était exactement ce qu'on devait faire. On tournait autour du pot depuis le début, mais ça n'intéressait personne. Le public ne savait pas où on allait ou ce qui se passait vraiment. Une fois qu'on a révélé le fond de l'histoire, --que Peter vient d'ailleurs et que Walter dissimule ce terrible secret, la série a commencé à fonctionner. C'était un moment fondateur."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire