7 février 2013

L'histoire de Fringe : 10e partie

Constamment, la série essaie de créer des phénomènes scientifiques qui collent le plus possible à la réalité. Outre le challenge que représentait l'interprétation de différentes itérations de leur personnage, les comédiens sont confrontés à une autre gageure. Rendre crédible la science de Fringe.


John Noble (Walter Bishop) : "Nous avons eu quelques épisodes que j'ai trouvés tirés par les cheveux. Ce que recherchent les producteurs, c'est que l'aspect scientifique soit viable, même si c'est un peu poussé. Pour certains, j'ai pensé 'Non, je pense que ça ne marche pas !'. Il n'y en a pas eu beaucoup, en fait, qui étaient vraiment limite. Je les aborde avec le sens de l'humour. Mais j'adore quand notre science s'aventure aux confins de ce qui est possible dans l'absolu."

Joshua Jackson (Peter Bishop) : "Nous l'avons souvent dit, John Noble et moi, au fil des saisons, nous étions en permanence en train d'essayer de deviner la prochaine étape. On ne savait pas grand chose d'un épisode à l'autre sur ce qui allait se passer. Très souvent, nous n'avions les scénarios qu'au dernier moment. Alors vous passez la journée à absorber tout un tas d'informations et à réfléchir aux conséquences possibles. Sincèrement, je dirais que je n'ai jamais vraiment été terriblement surpris par un évènement Fringe isolé. D'un autre côté, j'étais complètement dans le brouillard pour tout ce qui se déroulait dans la série jusqu'à la dernière minute ! "

Seth Gabel (Lincoln Lee) : "J'étais partant pour tout en gros. J'en ai discuté avec les scénaristes mais je préfère ne rien savoir et découvrir au dernier moment. Le fond de la série, c'est l'inconnu et ce groupe de gens qui y sont confrontés. Ce qui m'a vraiment pris de court, c'était que ma femme [Bryce Dallas Howard] accouche au Canada. C'était juste au moment où je jouais deux Lincoln. Je me suis dit 'Non ! Je ne vais pas pouvoir dormir. Du tout !'."

Blair Brown (Nina Sharp) : "Je me rappelle d'une fois où Anna Torv et moi jouions une scène dans son appartement. Je faisais semblant d'être Nina alors que j'étais Meana à ce moment-là. Nous nous sommes regardées et on a dit ensemble, 'qu'est-ce qui se passe ? Qui fait quoi à qui ? Qui est au courant ?' Tout au long de la 4e saison, il a fallu qu'on s'arrête pour prendre le temps d'y réfléchir. 'OK. Qu'est-ce que je sais ? Qu'est-ce que j'ignore ?' Parce que tout arrive tellement vite que c'était très déroutant par moment."


Lire toute l'Histoire de Fringe
 [1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9] [10] [11] [12] [13] [14] [15] [16] [17] [18]

[Source : TV GUIDE]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire