25 mars 2013

Empire consacre son numéro de mai 2013 à J.J. Abrams


Le numéro de mai (à sortir le 28 mars 2013) du magazine britannique Empire  offrira à ses lecteurs une couverture dépliante spéciale Star Trek Into Darkness, le film de J.J. Abrams qui sortira en France le 12 juin prochain.

De gauche à droite : Benedict Cumberbatch (John Harrison), Chris Pine (Kirk),
Zoe Saldana (Uhura), Zachary Quinto (Spock), Simon Pegg (Scotty), Karl Urban (Bones),
Anton Yelchin (Tchekov), Alice Eve (Carol Marcus) et John Cho (Sulu).
Au premier plan, le réalisateur producteur J.J. Abrams
À vrai dire, ce numéro consacrera 75 pages au prolifique Abrams.
Steven Spielberg, Tom Cruise, Kathleeen Kennedy, Jennifer Garner, Leonard Nimoy, les comédiens de Lost et ceux de l'Enterprise et bien d'autres y apportent aussi leur contribution.

Extrait :
Si on vous dit J.J. Abrams, une seule question vous vient immédiatement à l'esprit : quel est son plan pour Episode VII ? Car s'il avait pu faire preuve d'objectivité en s'attaquant à Star Trek, comment va-t-il faire avec Star Wars dont il est un fan avéré ? 

"Je n'en sais rien parce qu'on vient juste de s'y mettre. Donc, c'est une très bonne question et j'espère bien que j'aurais une bonne réponse quand je l'aurais. Pour l'instant, on a beaucoup plus de questions que de réponses mais je dirais que pour moi, les deux franchises ont énormément de points communs. Je n'ai pas le même point de vue sur les deux mais elles se ressemblent à cause d'un facteur, le 'Ooooh, c'est vraiment excitant !'.  Même si je n'ai jamais été fan de Star Trek, je me suis dit que je trouverais bien le moyen d'en faire une version qui m'intéresserait, qui me ferait dire 'C'est cool, c'est exactement ce qu'il me faut et j'ai envie de voir ce film'."

"Comment nous le ferons, les choix pour y arriver, ce qu'on va y mettre, tout ça, je sais bien qu'il va falloir y réfléchir mais c'est basé sur une passion indescriptible et viscérale de ce que ça peut devenir. C'est pareil pour Star Wars. J'ai envie de dire que c'est cet appétit que je peux identifier. Je sais ce que j'aimerais revoir et c'est un point de départ qui me motive vraiment. Les films, les univers ne pourraient pas être plus différents mais je sais qu'ils ont en commun quelque chose d'extraordinaire."

"J'ai eu au départ une réaction épidermique parce que j'étais en plein milieu du tournage de Star Trek et je ne pouvais pas me concentrer sur autre chose. Au fur et à mesure que le temps passait, le tournage avait avancé et le plus dur était derrière. Ce qui fait que lorsque j'ai vu Kathy Kennedy pour en parler et j'ai pu vraiment en discuter avec elle. J'ai dit à ma femme, 'Cette discussion avec Kathy, c'était vraiment passionnant.' Et c'est comme ça que tout a commencé."

"Je dirais que Steven [voir note ci-dessous] m'a poussé. C'est rigolo parce quand je lui en ai parlé, il savait déjà tout."
* Tout est donc la faute de Spielberg.... ENCORE !
Selon Bob Orci, c'est aussi le papa d'E.T. qui avait déjà convaincu Abrams de vraiment prendre le commandement de l'Enterprise et de réaliser son premier Star Trek en 2009.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire