18 mars 2013

Le "September's Notebook" : le chapitre manquant de la série [3e partie] SPOILERS Saison 5

Troisième et dernière partie de l'interview de Tara Bennett et Paul Terry, les auteurs du September's Notebook: The Bishop Paradox déjà sorti Outre-Atlantique et Outre-Manche et disponible en France le 22 mars prochain [édition collector voir ici].

LIRE LES 1ERE ET 2E PARTIE DE L'INTERVIEW

ATTENTION AUX SPOILERS
SI VOUS N'AVEZ PAS VU LA SAISON 5

Tara Bennett : "On s'est aussi strictement limité au fait que quand September n'avait pas observé tel ou tel événement, ou n'avait pas recueilli telle ou telle anecdote, c'était exclu du livre. C'est un fait important qu'il faut garder en mémoire, en particulier dans la dernière section quand September devient Donald, car il n'est plus l'être omniscient qui veillait sur les vies d'Olivia et des Bishop."

Paul Terry : "Je pense que ce journal est un plus à l'expérience que les fans ont vécu avec la série proprement dite. Le livre révèle à quel point September allait loin dans ses observations. Il révèle aussi son ressenti face à ces observations. Nous couvrons tous les événements qui se sont déroulés dans la série."
"Nous avons aussi beaucoup de documents exclusifs que l'équipe de production de Vancouver nous a gracieusement donnés. C'est maintenant aux fans de découvrir tout cela au fil des pages. Nous n'avons compté ni les heures, ni les semaines, ni les mois pour nous assurer que l'iconographie et la maquette de chaque page correspondent à ce que nous recherchions. L'immersion est totale pour chacune des pages et chacun des sujets du Fringevers abordé."
"Je ne parle pas de l'évolution des personnages et de leurs émotions, mais des cas. Si un fan veut s'immerger dans les détails d'un cas particulier, il les trouvera regroupés dans un dossier avec précision et quelquefois apprendra même des choses nouvelles. Le concours qui a eu lieu l'été dernier en fait partie puisque certains dossiers portent les noms des finalistes."

L'investissement de Joel Wyman dans la conception du livre a été total.

Tara Bennett : "Nous avons travaillé sur la dernière section du Notebook avec les scénaristes jusqu'à la fin du mois de novembre 2012 pour nous assurer qu'elle respecterait le canon de la série en dépit des changements incessants de dernière minute."
"Paul et moi nous avons transmis ces changements, que ce soit du texte, de l'iconographie ou de la mise en page, de manière fluide à Insight Editions pour qu'ils aient le matériel en flux tendu. C'est courant à la télévision, mais ne procède pas comme ça dans le monde de l'édition. On ne dormait plus, on passait notre vie sur Skype, on n'arrêtait pas de flipper. Si bien que quand on a tout rendu à la fin de ce mois de novembre, nos vies sont tout à coup devenues bien trop calmes."

Et c'est alors que Joel Wyman décida que journal de September serait lui aussi canon. Et à ce titre, on le verrait dans le courant de la dernière saison de la série.

Tara Bennett : "Je dirais que c'est probablement l'un des moments les plus importants de notre carrière. C'est fou. En novembre 2011, pendant la saison 4, ils ont accepté l'idée du livre sans savoir s'il y aurait une 5e saison. Joel a eu ce gros entretien avec la Fox et leur a pitché la saison avec l'épisode Armée secrète - Letters of Transit comme point de départ. Quand Fox a donné le feu vert, Joel nous a dit, 'On va voir le livre dans la série'. Bon, quand on vous dit un truc comme ça, vous souriez et vous répondez 'Oh, c'est gentil !' ."
"On est en août 2012. Je suis avec Joel parce que j'ai besoin de précisions sur des détails et là Noreen me dit 'Le livre va être dans la série.' Et c'est là que Joel m'a raconté de but en blanc ce qui allait se passer, la fin de la série [avec l'enveloppe et la tulipe blanche]. J'ai appelé Paul et on a tous les deux pété les plombs."


Paul Terry : "Tout a commencé bien avant que la 5e saison ne soit une réalité. Quand Joel a pris en compte que nous y travaillions déjà depuis six mois, -- que c'était le carnet de note de September avec toutes ses observations, les preuves qu'il avait rassemblées, etc. -- et il a décidé de le montrer au cours de cette dernière saison pendant l'arc September/Donald. Ça donnait le vertige. Je me souviens que Tara m'a appelé de Los Angeles pour me dire qu'on verrait le livre dans la série. J'étais sur le c..."
"Quand on a mis le livre en pré-commande à l'été 2012, les fans ne se doutaient pas de ce qu'on préparait. C'est pour ça que le soir de la diffusion de The Boy Must Live, c'était très excitant. C'était notre travail qu'on voyait là, et de le voir en direct, de lire sur le Net les réactions des fans quand ils l'ont vu à la télévision, je peux dire que c'était la légitimation de ce travail."
"Quand l'épisode est passé aux États-Unis, j'étais à Londres. Tara a installé son iPhone devant la télévision et je l'ai regardé sur Skype en même temps qu'elle. On hurlait comme des malades quand on a vu le livre dans l'épisode. C'était complètement génial de voir les forums et twitter partir en live. 'Hein, attends, c'est pas le bouquin que j'ai commandé ? C'est quoi le délire ?'. C'était trop fun."

Tara Bennett : "À l'origine, nous avions prévu d'insérer une tulipe blanche dans la section réservée à l'épisode [Allers-retours temporels - White Tulip]. Elle devait être dans l'enveloppe. Mais après en avoir discuté avec Joel et vu la fin de la série, on s'est dit que c'était mieux qu'elle n'y soit pas. Parce que si vous êtes fan, quand vous ouvrez le livre à la fin et qu'il n'y a rien, — et bien en fait c'est magnifique, ça fonctionne bien mieux et ça tient vraiment compte du canon de la série."
"On en a discuté encore et encore et finalement, Joel a dit qu'il allait tweeter l'image. C'est exactement la bonne dimension pour l'enveloppe qui est dans le livre. Il suffira de l'imprimer sur le support qui vous plaît et de la glisser dans l'enveloppe, si vous voulez l'avoir. Paul et moi, on est tout le temps comme deux mômes à sauter partout et à pleurer, alors quand Joel a eu cette idée, on était là 'C'est la meilleure idée de tous les temps !' "

l'image pour ceux qui ont des problèmes avec le lien

Pour finir, l'épisode ou les épisodes préférés des auteurs du September's Notebook.

Paul Terry : "Il y en a un dont on parle souvent, et c'est un peu normal, c'est Allers-retours temporels - White Tulip. C'est un épisode vraiment étonnant. C'est un équilibre parfait des émotions et du développement des personnages dans une histoire en boucle à la "Un jour sans fin" [Groundhog Day de Harold Ramis - 1993]. C'est très impressionnant. Je suis un très grand fan de RoboCop, alors voir le très talentueux Peter Weller qui transforme son corps en y ajoutant des éléments mécaniques (encore une fois), c'est un véritable cadeau pour le nerd que je suis."
"J'aime aussi beaucoup Olivia Olivia. Anna Torv a un tel talent. Elle est extraordinaire dans ce premier épisode de la saison 3. Je suis fan de films d'horreur, alors bien sûr Bienvenue à Westfield - Welcome to Westfield, parce que j'aime son côté terrifiant."
"Et puis je vais aussi dire le tout dernier épisode de la série, An Enemy of Fate, parce que tous les personnages sont traités de façon exceptionnelle. En plus, j'adore Windmark (Michael Kopsa a donné une interprétation à la fois si dérangeante et si intéressante du personnage) et j'ai trouvé qu'il avait eu ce qu'il méritait. C'était parfait."

Tara Bennett : "J'aime vraiment beaucoup L'histoire de Peter - Peter parce que je trouve qu'il a ouvert la mythologie d'une manière stupéfiante tout en restant à un niveau très personnel. Allers-retours temporels - White Tulip arrive tout de suite derrière parce que l'épisode représente pour moi une image parfaite de ce qu'est la série. Et puis, je ne suis pas très impartiale, mais je dirais que j'adore toute la 3e saison, en particulier Le retour - Entrada."
"Je veux aussi ajouter le dernier épisode de la série que j'ai adoré. Tous les personnages ont droit à leur moment (même Gene ! ). C'est aussi une façon de boucler la série en renforçant la thématique principale. Il s'est passé de drôles de trucs tout au long de la série, mais tout se résume au final au pouvoir qu'a la famille et à la notion d'espoir."

Une dernière précision donné par Tara Bennett via twitter : si les auteurs ont plus ou moins passé sous silence l'album de Violet Sedan Chair, ce n'est pas un oubli mais une question de droits.... Peut-être saura-t-on un jour qui a écrit cet album. En attendant, VSC demeure l'un des mystères non-résolus de la série !

[source : EW, Huffington Post] 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire