30 avril 2013

Albert Hofman a pris son dernier trip

L'inventeur du LSD, Albert Hofman, vient de disparaître à l'âge de 102 ans.

"J’ai repris du LSD il y a trois ans. Une petite quantité…" déclarait-il en 2006 dans la salle de presse du symposium "LSD. Problem child and wonder drug" (LSD. Enfant terrible et drogue prodige). "Je voulais tester une faible dose, pour voir si elle agirait comme un antidépresseur. À  notre époque où l’humanité est essentiellement urbaine, l’homme perd le contact avec la nature. Il ne ressent plus qu’il fait partie du monde, il n’éprouve plus son unité avec le vivant, il ne voit plus la splendeur de l’univers, alors il désespère. On devrait pouvoir utiliser le LSD comme la morphine, en usage contrôlé et réglementé, et non pas l'interdire."

Hofman a fait sa fameuse découverte par hasard il y a 70 ans presque jour pour jour, un 16 avril 1943. Il faisait des recherches sur la synthèse d'un composé de l'acide lysergique, le LSD-25, et il en avait absorbé fortuitement une faible quantité. Trois jours plus tard, il ingérait 250 microgrammes de LSD, s'embarquant dans le premier trip de l'histoire de la pharmacologie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire