2 avril 2013

L'histoire de Fringe : 17e partie

Si on avait souvent comparé Fringe à X-Files à ses débuts, ce que craignaient bien davantage les fans qui voyaient s'approcher la fin, c'était que leur série préférée ne se termine comme Lost....
Pourtant, en 2008, J.J. Abrams et les co-créateurs de Fringe avaient annoncé la couleur : ils connaissaient la conclusion dès le début. Refrain connu qui ne rassurait évidemment personne.

J.J. Abrams (créateur de la série) : "Nous avions une idée globale et nous avons discuté des détails du final très tôt. Mais quand une série commence, c'est difficile de savoir ce qui va se passer dans un, deux, trois, quatre ou cinq ans."

Peter Roth (Warner Bros TV) : "Je vais vous dire franchement, le pitch de J.J. au tout début était complètement différent de la conclusion que verront les fans. Je crois qu'ils seront contents du résultat. Je le pense sincèrement parce J.J. a créé un monde, des personnages et un fort potentiel narratif."
"Comment on a raconté cette histoire et ce qui arrive en cours de route est lié au fait que cette équipe de brillants scénaristes y a mis tout son cœur. Il est évident que cela reste dans les limites de ce qu'on m'avait raconté au début mais pour autant fait honneur à l'évolution globale de la série."

J.H. Wyman (showrunner et producteur exécutif) : "Quand nous avons commencé, nous ne savions pas vraiment où nous allions. Puis nous avons accueilli beaucoup de scénaristes de talent à bord. Ils sont restés un moment, ont ajouté leur part à l'ensemble puis ils sont repartis. C'est comme ça que marche notre industrie."
" J.J. [Abrams], Bob [Orci], Alex [Kurtzman], Jeff [Pinkner], à l'occasion Akiva [Goldsman] et moi, quelquefois d'autres scénaristes de notre équipe, nous nous réunissions autour d'une table pour en discuter."
" 'Alors, on fait quoi cette année ?' parce que personnellement, j'aime bien savoir où je vais. J'ai besoin de savoir pour essayer de le retraduire. Quels sont les thèmes abordés cette année et est-ce que je me sens concerné à ce moment précis. Quelle métaphore sera la plus appropriée aux actions de nos personnages qui en sont en réalité les instruments. On a toujours fait comme ça. Je dirais que personne ne connaissait vraiment la fin parce qu'elle s'est révélée à nous au fil des saisons."

Abrams : "Quand quelqu'un vous dit qu'il sait exactement tout ce qui va se passer dans chaque épisode soit ne dit pas la vérité, soit n'est pas désireux de trouver une idée meilleure. Parce que cette idée, elle ne vous vient que lorsque vous êtes en train d'écrire pour la série."

Bryan Burk (co-créateur de la série) : "Vous prenez des décisions qui vous paraissent fermes et définitives au début d'une série. Elles peuvent très facilement changer au bout de deux ou trois épisodes. Même si on avait parlé de ce qui se passerait dans le dernier épisode, il s'avère que la série est finalement partie dans une direction complètement différente de celle que nous avions initialement prévue."

Wyman : "Jusqu'à la fin, et je veux dire la toute, toute vraie fin, nous n'avions pas de conclusion avant que je ne me mette à écrire l'épisode. J'avais prévu tout un tas de trucs et au final, j'ai tout changé. C'est un organisme qui a une vie propre. Il évolue à plein de niveaux."

Quelque soit la fin de Fringe, Joel Wyman n'a pas l'intention de disparaître comme l'avaient fait Damon Lindelof et Carlton Cuse quand Lost s'est terminé. Il est prêt à en parler avec les fans et à faire face s'il déclenche leur colère.

Wyman : "Je n'en ai jamais vraiment parlé avec Damon mais je suis persuadé que cette fin correspond à ce qu'il voulait. Je suis certain que c'était la bonne fin. Pour Lost, c'était difficile parce qu'il faut vraiment donner une réponse. Ici, c'est n'est pas une réponse : c'est un chapitre qui se referme. Vous avez passé cinq ans avec ces personnages qui peuplent un monde mystérieux et fascinant."
" J'espère que mon équipe et moi-même avons pu apporter toutes les réponses que les téléspectateurs attendaient. Je sais qu'on ne peut pas faire plaisir à tout le monde. Tout ce que j'espère, c'est que les fans se diront 'Franchement, ces mecs ont essayé pendant cinq ans et ils nous ont offerts des moments incroyables et des choses incroyables'. Je veux leur dire que si c'est le cas, je suis content et je les remercie. S'ils sont déçus, je ne peux pas y faire grand chose."

Burk : "Je suis d'abord un fan et ensuite un producteur. Dans les films ou les séries que j'aime, la plupart du temps, je vois des choses que je ne m'attendais pas à voir. Par exemple, Les Soprano. La série n'a rien à voir avec Fringe, mais quand elle s'est terminée, plein de gens ont adoré tandis que les autres détestaient la fin. C'est pour ça que cette fin est géniale. Ils n'ont pas levé l’ambiguïté et les gens en ont parlé. En fait, ils continuent à en parler encore aujourd'hui. Cela démontre bien que David Chase et son équipe n'ont pas hésité à faire quelque chose de différent."

Wyman : "La fin des Soprano ne me dérange pas du tout. Ce type m'a offert plusieurs années de télévision et cette fin, il l'a choisie. Je peux dire ce que j'en pense. Je peux dire 'Tu sais en fait, je ne trouve pas que c'était génial' mais ce n'est pas vrai. Je l'ai trouvé géniale. Je sais que tout le monde n'est pas d'accord avec moi mais c'est ce que je pense."
"Mais au final, si vous posiez la question à David Chase, "Est-ce que vous auriez fait autrement si vous aviez su que les fans n'aimeraient pas ?' je suis prêt à parier que sa réponse serait non. Je crois vraiment que je ne peux écrire que si j'y crois. Si je faisais autrement, ce ne serait tout simplement pas authentique. Si je faisais ça, ce serait pour faire plaisir. Donc, je me suis dit que je voulais être content du résultat et que j'allais écrire quelque chose dont je serais content. Si je suis satisfait du résultat, si cela reste sincère, alors je suis aux anges."


Lire toute l'Histoire de Fringe
 [1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9] [10] [11] [12] [13] [14] [15] [16] [17] [18]

[Source : TV GUIDE]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire