17 avril 2013

L'histoire de Fringe : 18e partie

La série s'est terminée en janvier dernier aux États-Unis, mais les téléspectateurs français devront encore attendre pour voir ces 13 dernier épisodes. En effet, on ignore encore si TF1  reprendra sa programmation habituelle l'été prochain ou s'il faudra que NT1  ait rediffusé les premières saisons de la série avant de s'attaquer à cette 5e saison inédite.

Les comédiens avaient déjà fait leurs adieux à la série le 1er décembre 2012 lors de la soirée qui célébrait la fin du tournage à Vancouver et le 100e épisode de la série [voir ici]. Mais ce n'était pas encore la fin puisque le tournage s'est terminé le 17 décembre 2012....

Anna Torv (Olivia Dunham) : "Nous avons fait nos adieux aux différentes variations de nos personnages et aux différentes variations de la série à chaque saison, donc ça s'est fait petit à petit. Mais quand je me suis trouvée à regarder John jouer sa dernière scène, j'étais là 'Oh...'. Je crois vraiment que John et Walter étaient tellement faits l'un pour l'autre que j'en ai pleuré. Plus jamais nous ne les reverrons."

Jasika Nicole (Astrid Farnsworth) : "Il y avait beaucoup d'émotion ce jour-là, c'est clair, mais autant pour le rôle que pour le contexte dans lequel il avait existé. Mon dernier jour était vraiment dur. Il fallait que je dise au revoir à une famille qui avait mis quatre ans à se construire."

Joshua Jackson (Peter Bishop) : "Je ne sais pas si j'ai assez de recul pour en dire quelque chose. Pour l'instant, ça va. La série s'est terminée correctement et nous avons tous pu dire au revoir. Je continue de me réveiller en me disant que je suis en retard pour aller au studio. Mais au fur et à mesure, je commence à m'y faire."

Seth Gabel (Lincoln Lee) : "C'est très étrange et émouvant. Je me suis vraiment lié d'amitié avec quelques personnes en tournant la série et je sais bien que je vais les revoir donc ce n'est pas comme si c'était vraiment la fin. Je dirais que ça ressemble à un nouveau départ."

John Noble (Walter Bishop) : "Nous sommes amis et cela ne va pas disparaître parce que nous ne tournons plus ensemble. Ce sont des amitiés très spéciales. Nous nous connaissons par coeur, c'est un peu une famille et nous nous aimons beaucoup."

Lance Reddick (Phillip Broyles) : "J'ai ressenti la même chose à la fin de Sur écoute [The Wire]. Dans les deux cas, ça m'a pris complètement par surprise quand j'ai réalisé à quel point tous ces gens avec lesquels j'avais travaillé tous les jours pendant cinq années allaient me manquer. "

Blair Brown (Nina Sharp) : "J'habite New York, John vit en Australie. Où va-ton se revoir ? Et est-ce que j'aurais jamais une expérience comme celle-ci avec d'autres ? C'est toute la beauté et la portée émotionnelle de notre métier. Un instant, nous sommes une famille et puis le suivant, nous sommes passés à la suite."

Noble : "Nous sommes devenus une véritable famille. Vous ne pouvez pas savoir à quel point tous ces gens s'aiment. Cette affection, ce respect sont irremplaçables. C'est quelque chose qui s'est forgé au fil du temps."

Jackson : "Quand vous passez cinq ans avec la même équipe, vous connaissez intimement le rythme de travail sans avoir à en parler. C'est un cadeau et c'est rare. Cela m'est déjà arrivé une autre fois dans ma carrière [avec Dawson] et c'est ça qui vous manque le plus quand c'est fini. J'espère bien retravailler. Je sais que le premier jour de tournage, ça me fera bizarre de ne pas savoir ce que vont faire mes partenaires."

Nicole : "Jamais je ne retravaillerais avec John comme j'ai pu le faire ici. C'est quelque chose qui n'arrive qu'une seule fois. Je ne retravaillerais plus avec Anna ou Josh comme on l'a fait dans cette série. Et franchement, je trouve que c'est difficile à accepter. A moins que nous n'ayons un jour la chance de participer à un panel de la Comic Con dans 10 ans comme ils l'ont fait pour Firefly. Ça serait vraiment génial. C'est eux qui vont me manquer le plus, sans hésitation."

C'est grâce à ce lien quasi-familial qu'existent des souvenirs que tous vont chérir pendant les années à venir.

Nicole : "Ce que je me rappellerai, ce sont des éclats de rire avec les autres acteurs sur le plateau. Soit parce que John faisait des plaisanteries déplacées soit parce que j'essayais de faire rire Lance pendant une scène."

Reddick : "Le meilleur moment pour moi , c'est une farce. C'est au moment où on a commencé à parler de la machine à écrire avec laquelle on envoyait des messages dans l'autre réalité. Walter est obsédé par la nourriture. Dans une scène, il grignote un cookie tout en examinant la machine dans l'arrière boutique. Entre les prises, Josh a dit qu'on devrait tous se mettre d'accord pour manger un cookie aussi lors de la prise suivante. Donc Walter se penche, et moi, Josh et Anna, on a sorti notre cookie et on s'est penché aussi pour voir de plus près et on a commencé à mâchonner et John a craqué. Personne ne savait qu'on allait faire ça, même pas les techniciens. On ne pouvait plus s'arrêter de rire. C'est un de ces instants qui illustre parfaitement les rapports que nous entretenions pendant ces cinq ans."

Jackson : "Ne jamais improviser en mangeant de la réglisse. Sinon vous êtes obligé de le faire pendant cinq ans ! "

Nicole : "Je me souviens de cette scène qu'Astrid avait avec son double. Nous étions en train de filmer la scène avec ma doublure qui s'appelle Nicole, et je jouais Alstrid. J'expliquais à Astrid comment mon père était mort et enterré. Et en plein milieu, je me mets à pleurer et ma doublure aussi. C'était tellement sincère et spécial. C'est un moment que nous avons partagé. Si la scène fonctionne, c'est parce que Nicole s'est complètement impliquée. C'est une chouette expérience. Pourtant on n'en a jamais parlé après. On était dans une espèce de bulle."

Noble : "Jamais je n'oublierai les scènes entre Altrid et Astrid. C'était fabuleux d'être avec Jasika sur le plateau pendant ce tournage et de voir le soutien que toute l'équipe lui apportait. C'était très touchant. C'est ces moments-là que je me rappellerai pour toujours."

Nicole : "Walter n'arrivait jamais à dire son prénom correctement. Mais il le connait. Il le fait exprès."

Gabel : "J'ai énormément aimé faire l'épisode dans lequel Peter et Lincoln passent de l'autre côté pour infiltrer l'autre DOD. On a pu avoir une espèce de bromance ! Non seulement on fout la merde mais en même temps on s'amuse beaucoup. C'était un super épisode à faire."

Nicole : "On boirait un coup à chaque fois qu'Astrid est à l'image et ne dit rien. Tout le monde serait soûl à la fin ! "

Noble : "J'ai adoré l'épisode dans lequel Walter va de l'autre côté pour kidnapper Peter. C'était un épisode charnière. En plus, c'était un épisode génial à jouer. J'avais des flashbacks, donc il fallait faire comme si j'étais en 1980 avant que Walter n'ait perdu la tête. Bien sûr, il était encore marié et Orla Brady était tout simplement fantastique dans le rôle de sa femme. Cet épisode permettait d'exposer précisément le cœur du problème, pourquoi cet homme fou de chagrin et aveuglé par l'orgueil avait bafoué les lois de la physique et fait voler en éclats deux univers. C'est toute l'histoire de Fringe, nous continuons à payer pour ses actions. C'est vraiment ça ! C'est sans doute l'épisode que j'ai préféré en tant que comédien."

Jackson : "Je ne sais absolument pas pourquoi mais nous n'avions jamais fait de photo de groupe. L'avant-dernier jour de tournage, j'ai demandé à la photographe de plateau Liane Hentscher si elle pouvait en faire une. Wyman a accepté et à la fin de la toute dernière nuit, juste avant la dernière prise, pratiquement après 20 heures de travail alors que le soleil se levait, tout le monde, dans un état de fatigue et d'épuisement total, mais surexcité, a posé pour la photo. Tout le reste, je l'ai oublié."

On l'a compris, les comédiens garderont Fringe avec eux, figurativement, mais aussi plus littéralement.

Gabel : "J'ai piqué plein de trucs ! Des badges et des pins, et des trucs avec marqué Fringe Division. J'ai aussi gardé l'un des badges qu'avait Lincoln dans l'autre univers. C'est vraiment cool d'avoir ces petits souvenirs."

(c) Daily-201

J.J.Abrams (créateur de Fringe) : "On avait fait faire ces cubes avec les glyphes qui disaient Fringe, comme un jeu de construction, qu'on avait donnés aux comédiens et à toute l'équipe ! Je pense que c'est un joli souvenir de la série."

Nicole : "J'ai pris le dossier de mon fauteuil. C'est la première fois de ma carrière que j'ai un siège avec mon nom dessus ! Donc, j'ai trouvé ça vraiment cool. Et puis j'avais pensé prendre quelque chose au labo avant de réaliser que jamais je ne trouverais quelque chose qui arrive à la cheville de tous les bons moments que j'ai passé pendant le tournage. Je sais que ça fait tarte mais les souvenirs que j'ai dans ma tête, c'est vraiment ce qu'il y a de mieux. Ça et puis aussi me dire, qu'un jour, je re-tricoterai avec Anna ! "

Jackson : "J'ai raté le coche. J'étais tellement mort le dernier jour, j'étais tellement heureux qu'on ait bouclé la dernière prise que je n'y ai pas pensé."

Noble : "Je garderais plein de souvenirs dans ma tête. Mais après, hors contexte, les objets n'auraient jamais le même sens que dans mes souvenirs. Ils n'existent qu'à un moment donné, à un endroit précis. Je sais que le labo va terriblement me manquer parce que c'était le cœur de Fringe. Quand je suis là sur le plateau, c'est comme si j'étais chez moi. Je vois toutes ces choses que j'ai utilisées au fil des années. Ce sont de merveilleux souvenirs."


Lire toute l'Histoire de Fringe
 [1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9] [10] [11] [12] [13] [14] [15] [16] [17]

[Source : TV GUIDE]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire